Snorkeling en Martinique | Mes meilleurs spots et mes conseils pour bien plonger

Située dans l’arc Antillais, la Martinique est l’endroit idéal pour s’initier à la plongée libre. Avec ses plages de sable blanc et noir, ses cocotiers et ses eaux turquoises, l’île aux Fleurs offre les meilleurs spots pour observer la faune et la flore sous-marine, notamment les tortues vertes qui sont de retour depuis quelques années. Le PMT (palme-masque-tuba) est devenu l’une de nos passions : pas besoin d’être un excellent nageur ni un apnéiste hors pair, on peut pratiquer le snorkeling à tous niveaux et même à tous âges. Mais pour ça, il faut connaitre les spots correspondants à son niveau.

Aussi à travers cet article, on partage avec vous nos meilleurs endroits pour découvrir la vie marine ainsi que ceux que nous n’avons pas eu le temps de tester et qu’on nous a conseillé pendant ses 4 années en Martinique. Et même si le snorkeling est une pratique plutôt libre et sans contrainte, puisqu’au final a pas besoin de moniteurs, on vous livre nos conseils pour bien plonger et surtout en sécurité. Les fonds marins sont tellement beaux mais si fragile à la fois qu’il est devenu essentiel de veiller à leur sauvegarde. Plonger c’est bien mais plonger tout en respectant l’environnement dans lequel on se trouve, c’est mieux ;)

 

NOS MEILLEURS SPOTS


— CEUX QU’ON A TESTE
  • Anse Dufour : c’est incontestablement notre préférée ! Située entre les Anses d’Arlets et les Trois-Îlets, ce petit hameau de pêcheurs abrite une des plus jolies plages de sable blanc de l’île. Et c’est d’ailleurs là-bas que vous rencontrerez à coup sur des tortues vertes. Je vous recommande d’y aller tôt le matin, lorsque les yoles rentrent avec leurs filets plein ou en fin de journée vers 17h … A chacune de nos sorties, on tombait sur notre copine la tortue qui traine dans les herbiers au milieu de la baie. Sur les côtés au niveau des rochers, on peut également observer des fonds marins plutôt riches comme des éponges, du corail ainsi qu’une dizaine d’espèces de poissons différentes … Les eaux sont naturellement calmes et en font le terrain idéal pour les débutants et même les enfants.
    Niveau débutant / + d’infos ici
  • Le rocher de la plage des Anses d’Arlets : le bourg des Anses d’Arlets cache un magnifique spot tout près du centre. En effet, la plage en face de l’église permet de découvrir une vie sous marine riche et cela sans faire des kilomètres à la nage. Notre endroit préféré est celui près du gros rocher qui émerge au milieu de l’eau à droite du ponton. Il y a tout un écosystème composé de poissons et de coraux. L’eau est plutôt calme dans le coin et vous pouvez facilement amener vos enfants. Et si vous voulez voir des tortues, vous en croiserez peut-être en longeant le rivage sur une vingtaine de mètres dans les herbiers (toujours à droite du ponton). Si vous vous éloignez du bord, faites attention aux va-et-vient des bateaux.
    Niveau débutant / + d’infos ici
  • La Pointe Borgnèse : située juste avant le Marin, cette plage sauvage est un véritable paradis pour les amateurs de snorkeling ! L’accès n’est pas simple, il faut marcher un peu mais à la fin la récompense est là. Cette réserve naturelle aquatique est l’endroit idéal pour découvrir la faune et la flore sous-marine. D’ailleurs cette zone est protégée par le Conservatoire du littoral depuis 2000 et la pêche y est donc interdite. Pas de tortues dans le coin mais la faible profondeur et la qualité de l’eau permettent d’observer parfaitement des poissons papillons, des étoiles de mer, des barracudas, des oursins … et tout ça à moins de 5 mètres de profondeur. Et l’eau est d’une transparence à couper le souffle ! Pour nager au milieu de cet aquarium naturel, prenez à gauche le long des rochers. Pour les bons nageurs, un sentier sous-marin relie la pointe Borgnèse à l’anse Figuier sur 1 kilomètre.
    Niveau débutant / + d’infos ici
  • Anse Noire : sur la côte sud caraïbéenne, se trouve cette plage de sable noir cachée dans un écrin de verdure.  Les fonds marins sont aussi réputés que ceux de l’anse Dufour, sa voisine qui se trouve juste à côté. On peut y voir des tortues marines mais aussi des poissons sous le ponton. Vous croiserez tout un écosystème plus riche au niveau des rochers. Ce spot est à combiner avec l’anse Dufour que vous pouvez rejoindre à la nage en passant par la pointe rocheuse sur votre gauche (500 mètres).
    Niveau débutant / + d’infos ici
  • Grande anse d’Arlets : Toujours du côté du joli bourg des Anses d’Arlets, à gauche de l’église, se trouve cette fameuse plage (pour vous repérer, c’est en face d’Alpha Plongée) en zone piétonne où l’on peut observer des tortues vertes. Généralement elles trainent autour des catamarans, notamment le « Plongée Passion » et en cherchant bien, vous êtes sûrs de tomber sur l’une d’elles.
    Niveau débutant / + d’infos ici
  • Anse Turin : nichée au pied de la Montagne pelée, l’anse Turin est connue pour être une plage de sable noir. Vous la trouverez à la sortie de la commune du Carbet, sur la côte caraïbe dans le nord de l’île. Cette anse abrite l’épave de l’Amélie, un ancien trois-mâts de 48 mètres de long qui aurait coulé suite à l’éruption du volcan en 1902. Les restes du bateau sont posés à 7-8 mètres de profondeur et depuis la surface, on peut observer ce qu’il en reste en nageant au dessus ou bien, selon vos capacités, descendre plus près. Pour le repérer, une bouée blanche marque le site à environ 50 mètres de la plage (au sud de la plage). Ce navire naufragé est devenu une sorte de récif où s’est développé toute une vie sous-marine : des gorgones, des coraux, des éponges, des milliers de poissons de toutes les couleurs … Un spectacle saisissant !
    Niveau intermédiaire / + d’infos ici
  • Anse Figuier : cette plage est l’une de mes préférées ! Elle se situe entre le joli bourg de Sainte-Luce et du Marin dans le sud de l’île. Une mer bleu lagon, du sable blanc et des cocotiers bordant le rivage. C’est aussi beau au dessus … qu’en dessous de l’eau ! On peut y observer de jolis fonds marins du côté gauche vers la pointe rocheuse. C’est vraiment l’endroit idéal pour découvrir la faune et la flore aquatique avec vos enfants en raison de la faible profondeur. Vous verrez leurs petits yeux s’émerveiller devant les coraux, les poissons multicolores et les chouettes coquillages … C’est d’ailleurs par là que le sentier sous-marin qui relie la pointe Borgnèse et l’anse Figuier commence.
    Niveau débutant / + d’infos ici
  • Îlet Madame : cette fois-ci, je vous amène sur l’îlet Madame accessible seulement en bateau. Ce magnifique îlet planté au beau milieu d’une eau bleu turquoise offre un spot plutôt sympa pour voir évoluer la faune locale sous marine. Il se trouve du coté droit du ponton, une bouée indique la zone de plongée mais attention il y a un peu de courant et il faut nager un peu pour voir les poissons.
    Niveau intermédiaire. / + d’infos ici
— CEUX QU’ON A PAS TESTE
  • Îlet chevalier : sur la côte atlantique se trouve le superbe îlet Chevalier. Accessible à la nage (attention, je ne vous le conseille pas car il faut être un très bon nageur) ou en bateau (Taxi Cap 4 €/ adulte et 2€/ enfant). Ce petit paradis est protégé par une barrière de corail et abrite un des plus beaux écosystèmes sous-marin. Pour plonger, une fois sur l’îlet prenez à gauche et suivez le petit chemin sur 1 kilomètre. Vous apercevrez alors la barrière de corail plantée au beau milieu d’une crique. Attention, il y a pas mal d’oursins dans le coin et un peu de courant mais apparemment elle en vaut largement le détour !
    Niveau intermédiaire
  • Le sentier sous marin du Cap Salomon : situé aux Anses d’Arlets, ce sentier sous marin a été inauguré par le Conservatoire du Littoral en 2014 et c’est d’ailleurs un des plus beaux de l’île. On peut y observer des fonds marins plutôt variés comme les gorgones, les coraux ou encore des éponges aux formes et aux couleurs multiples. Dès les premiers mètres, des coraux de feu couvrent la roche offrant alors un spectacle saisissant. Cinq stations d’observation sont matérialisées par des bouées éducatives et sur terre, un carbet abrite un panneau explicatif sur la richesse écologique. Pour y accéder, soit en partant à la nage (en face du restaurant Ti Sable) mais ça fait une trotte ou bien en empruntant le parcours de randonnée Cap Salomon, et prendre la bifurcation qui mène au sentier sous marin.
    Niveau débutant
  • Le sentier sous-marin des îlets du François : sur la commune du François, en partant de la plage de l’îlet Thierry, se trouve ce sentier de randonnée aquatique à 300 mètres du rivage. Cette boucle d’une longueur de 800 mètres est délimitée par 6 bouées blanches correspondant à une thématique particulière. On peut y croiser une colonie de corail d’élan, espèce endémique de la Caraïbes qui avait quasiment disparu. Pour vous rendre à l’îlet Thierry, il vous faudra un kayak.
    Niveau débutant
  • Saint-Pierre : à l’entrée de Saint-Pierre, face au restaurant « Fish Bo Kay », se trouve des sculptures immergées dans l’eau. L’artise Laurent Valère a crée deux oeuvres sous marines, deux sirènes, Manman Dlo et Yémaya. Elles ont été posé sur le sable à 9 mètres de profondeur et rappellent le mythe créole de la sirène faisant chavirer les bateaux. Vous trouverez une bouée jaune à 50 mètres du rivage. Garez vous à l’entrée du bourg, sur le petit parking et descendez les escaliers qui mènent à la plage.
    Niveau intermédiaire
  • Anse Céron et anse Couleuvre : sur la côte nord caraïbe, l’anse Céron et l’anse Couleuvre sont les deux plus belles plages de sable noir de l’île. On peut y faire du snorkeling mais c’est souvent impraticable en raison des fortes vagues. Sans compter sur le courant qui peut vous tirer vers le large.
    Niveau intermédiaire

snorkeling-9 snorkeling-16 snorkeling-19 snorkeling-17 snorkeling-2 snorkeling-18 snorkeling-11 snorkeling-5

TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR


  • Equipement : pour pratiquer le snorkeling, il vous faut tout simplement un masque, un tuba et des palmes. Si vous avez quelques appréhensions ou que vous n’êtes pas bon nageur, je vous conseille de prendre un boudin flottant (ils en vendent pas cher dans les magasins de sports comme Intersport ou Décathlon sur l’île). Lorsqu’on part en exploration sous-marine, il arrive souvent de ne pas voir les heures passer. Pensez à bien vous protéger du soleil avec de la crème solaire (à la surface de l’eau, on crame vite) ou bien de porter un tee-shirt anti-uv pour éviter les coups de soleil. Certains endroits regorgent d’oursins, aussi faites bien attention où vous posez les pieds.
  • Météo : lorsqu’on fait du snorkeling, on vérifie toujours la météo notamment si de grosses pluies sont prévues dans la journée. Il nous est déjà arrivé d’être dans l’eau et qu’une petite averse nous tombe sur la tête mais généralement, elle ne dure pas plus de 10 minutes. Par contre, si de gros orages sont prévus, je vous invite à reporter votre sortie dans l’eau. Déjà parce que cela peut-être dangereux et l’eau a de forte chance de ne plus être aussi transparente. De plus, attendez toujours 1 ou 2 jours avant de faire de la plongée car les eaux de pluies ont tendance à raviner dans la mer (qualité de l’eau médiocre). Que vous soyez bon nageur ou pas, on se méfie constamment du courant pour ne pas se laisser surprendre.
  • Respect de la faune et de la flore : que ce soit en snorkeling ou en plongée, on respecte ce qui nous entoure. On ne touche pas la barrière de corail qui est très fragile. On observe tout simplement ! Et cela vaut également pour les tortues : on les regarde sans les déranger (10 mètres c’est l’idéal), on ne les poursuit pas (sinon elle risque de stresser et de déserter le site) et on ne les touche pas (au risque de véhiculer des maladies d’une tortue à une autre). Je vous invite à consulter le site internet du Réseau des tortues marines de Martinique. Je vous dis toutes ces petites choses car lors de nos premières plongées, on ne savait pas tout ça. Sur les plages, il n’y a aucune explication et c’est vraiment dommage. Tiens, c’est comme les étoiles de mer : combien de fois on a vu des touristes sortir ces petites choses de l’eau pour se prendre en photo ou pire encore, les mettre dans des sachets plastiques pour les ramener comme souvenir !!! Ce sont des animaux marins comme les autres, beaucoup ignorent qu’en les sortant de l’eau, on peut les tuer … Donc arrêtez de vous prendre en photo avec ou alors, faites le sous l’eau. Dernière petite chose : qu’on soit dans la mer ou sur la plage, on respecte l’environnement ! On ne laisse aucun déchet derrière nous, on les met dans une poubelle et s’il y en a pas, on les garde pour les jeter plus loin dans un container. Ah oui et s’il vous plait, si vous fumez, arrêter de balancer vos mégots de cigarettes dans le sable. C’est dégueulasse et les enfants  jouent avec … Pensez à notre avenir et puis une plage propre est plus sympa, vous ne trouvez pas ? ;)

  • Comment prendre de belles photos sous l’eau : même si vous utilisez un appareil photo aquatique dernier cri (on a l’Olympus Tough), il n’est pas facile de réussir ces clichés sous l’eau. Après quelques années de pratique, on a vite compris comment dompter la bête. Par exemple, on évite tout simplement de zoomer. C’est bête mais le zoom a tendance à rendre flou les images surtout si on bouge en même temps. Et oui, rester immobile dans l’eau est quasiment impossible. Pour plus de stabilité, je vous conseille d’utiliser une perche télescopique ça évitera le flou de bougé et surtout vous ne perdrez pas votre appareil photo (pour ça, il faut privilégier les poignées flottantes). Et c’est bête à dire, mais pratiquer, pratiquer et pratiquer ! Essayez tous les modes de prise de vue pour savoir lequel utiliser selon la qualité de l’eau. Pour les vidéos, on évite aussi de filmer en même temps que l’on nage sinon je vous dis pas les secousses. Ah oui les filles, si vous voulez faire de chouette portrait sous l’eau, pensez à vous attacher les cheveux sinon vous ressemblerez à une méduse un peu comme moi sur cette photo (c’est cadeau ;)

snorkeling-1snorkeling-20snorkeling-21snorkeling-7snorkeling-14snorkeling-10snorkeling-12snorkeling-22


J’espère que cet article vous aidera pour vos prochaines sorties snorkeling en Martinique. Si vous connaissez d’autres spots, n’hésitez pas à les partager ;) 

A très bientôt pour de nouvelles aventures,
Marjorie & Nicolas
 

Total
17
Shares

8 commentaires

  1. Ohlala les belles images! Plonger c’est une vraie passion pour moi, je suis toujours à la recherche des meilleurs spots! J’en avais testé quelques uns en Guadeloupe mais pas encore eu l’occasion d’aller en Martinique! ça me donne envie en tout cas!

  2. Merci pour cet article et ces superbes photos!
    Je suis encore plus impatiente de voir arriver le mois de Mai pour mettre à mon tour la tête sous l’eau ;)

  3. Article très sympa, et idées que je partage. J’ai eu l’occasion de tester la plupart des spots que tu indiques, mais pour les prochaines sorties (dans 15j), je testerai les 4-5 que je ne connais pas.
    Complètement d’accord aussi avec les conseils sur la protection de la vie aquatique: j’aurais simplement ajouter de ne pas nourrir les poissons!
    De ce fait je partage un peu moins la vidéo (suivie des tortues de trop près, et nourriture des poissons) :(

  4. Tes photos sont superbes ! Pour avoir été 3 fois en Martinique je n’ai pas fait de plongée, mais je reve de nager avec des tortues donc jv peut-etre m’y mettre!

  5. Alors là, je suis bluffée ! Je n’ai jamais fait de la plongée, mais ces images me donnent envie de m’y mettre. Merci beaucoup pour ce partage. J’aime particulièrement la photo de l’étoile de mer. :)
    A+

Laisser un commentaire