Des Ardéchois en Martinique #4 : L’habitation Clément au François

Dernièrement, nous étions allés aux Anses d’Arlet découvrir la plage du bourg et son fond marin exceptionnel par la route touristique du Diamant. Il faut dire que les Ardéchois ont vu pas mal de choses depuis leur arrivée : le Marin et ses environs, du shopping dans le nord de l’île ainsi que le Jardin de Balata. Aujourd’hui, on vous amène à l’Habitation Clément qui se trouve sur la côte atlantique au François.


C’était un dimanche. Et on ne s’était pas encore décidé sur notre programme de l’après midi. Ce week end là, il y avait la journée du patrimoine et on hésitait entre la visite du Fort Saint Louis à Fort-de-France ou bien l’Habitation Clément au François. Finalement après un petit coup de fil à la rhumerie pour vérifier que c’était bien ouvert, notre choix s’est porté sur ce dernière.

  1. Parce que les filles voulaient se balader au grand air,
  2. … mais aussi parce que les garçons voulaient ramener du rhum en métropole !

Ni une ni deux, on a embarqué notre Crevette et direction Clément pour une visite du domaine et d’une p’tite dégustation de son rhum – tant qu’à y être – ! Par chance, comme c’était la journée du Patrimoine (14 et 15 septembre 2013), l’entrée était gratuite pour tout le public ce jour là ! La visite est commentée par un audioguide qui vous est remis à l’accueil – contre une pièce d’identité qui vous sera rendue à la fin -. Comptez environ 1H30 pour voir tout le domaine, à savoir qu’il est très vaste : il y a les habitations créoles et le monde botanique à découvrir, l’ancienne distillerie de rhum Clément reconvertie en musée mais aussi les chais de vieillissement du rhum toujours en activité. Après s’être équipés – poussette, appareil photo et anti moustique -, nous entrons dans le Domaine de l’Acajou ou plus communément appelé L’habitation Clément.  Celui ci s’étend sur 300 hectares dont 17 hectares sont réservés au parc botanique, qui regorge d’arbres et de plantes tropicales typique des Antilles. J’ai beaucoup aimé cette partie de la visite, en même temps, je suis une fan des espaces verts. Et il y a de quoi faire : on a découvert la palmeraie qui abrite bon nombre d’espèces en tout genre tel que le palmier bouteille, le glouglou ou encore le palmier du Marquis ; les champs de canne à sucre dans le morne avec une vue superbe sur le parc – on est quasiment immergé dans les champs alors faites attention au boeuf qui traîne en haut … – et enfin le reste du domaine qui s’entoure de plusieurs étangs et arbres tropicaux tels que des arbres à pain, un figuier maudit, un manguier … Les bougainvilliers sont en fleur toute l’année et offrent un joli contraste avec le côté industriel des vieilles machines.

clément-panoramique

clément-parc-1
clément-parc-2
clément-étang
clément-fleur
clément-champ
clément-boeuf
clément-palmeraire
clément-palmier-bouteille
clément-oeuvre-dart

Une habitation créole typiquement d’antan
Mais Clément n’est pas seulement un parc, c’est aussi un domaine qui comporte plusieurs habitations créoles dont la fameuse maison de maître classée monument historique. Cachée dans la végétation, on a l’impression de remonter le temps : l’intérieur a été réaménagé avec du mobilier de style colonial de l’époque. J’ai adoré l’idée des cadres photos :  tout un pan de mur à l’étage est rempli de photographies de célébrités ayant visitées les lieux (beaucoup de politiciens, artistes et quelques acteurs) – il doit y en avoir plus d’une centaine ! -. A proximité, on retrouve d’autres habitations telles que la cuisine, l’écurie, la case des présidents … Si vous êtes passionnés par l’Art, la Fondation Clément expose des oeuvres contemporaines toute l’année dans la Case à Léo et la Case à Lucie. Comme j’ai pris la carte de fidélité – 30 euros -, en plus d’avoir l’entrée gratuite pour moi et des réductions pour les accompagnants, je reçois aussi des invitations à chaque vernissage.

clément-hab-fleur
clément-vue-hab
clément-intérieur-hab
clément-hab-photo
clément-facade
clément-case-à-léo
clément-art-2
clément-art-1

Le monde industriel du rhum
L’habitation Clément est surtout connue pour son rhum même si celui ci n’est plus distillé sur place, le vieillissement quant à lui y est toujours réalisé. L’ancienne distillerie s’est donc transformée en musée autour du monde de la canne à sucre et du chemin qu’elle doit parcourir pour se transformer en rhum. On s’est donc retrouvé au milieu des machines, des grosses poulis et des vieilles cuves, puis nous sommes partis à la découverte de ces lieux chargés d’histoire. Ce qui est dommage c’est qu’ils ont arrêté le fonctionnement des machines, et ils ne passent donc qu’une bande son des bruits alors qu’en 2010 c’était bien réel … Heureusement que nos Ardéchois sont un peu sportifs ! P’tite Crevette et sa poussette ont pu passer à peu près partout.

clément-musée-1
clément-muse-2
clément-machine

Ni vu, ni connu ...
Ni vu, ni connu …


Nous avons pu voir les différents chais de vieillissement du rhum. A certains endroits, ça piquait un peu le nez car l’odeur était assez forte. Pour le coup, on a zappé cette partie de la visite pour bébé – à éviter également les lendemains de grosses soirées … -. L’essentiel c’est de savoir que le rhum blanc repose dans des cuves pendant 8 mois, alors que le rhum vieux lui vieillit dans des futs de chênes pendant 3, 6 ou 10 ans (appelé aussi XO par les connaisseurs). N. n’étant pas fan des rhums vieux, son coup de coeur revient à la Canne bleue de Clément – à déguster sous forme de ti’ punch -. Pour ma part, je préfère les cocktails Clément : mon préféré est la liqueur green au kiwi, goyave, citron vert et pomme … une tuerie ! Pour ceux qui ne connaissent pas, vous aurez l’occasion de la découvrir à la fin de la visite par le biais de la boutique qui propose de déguster leurs produits. Prévoyez quelqu’un qui ne boit pas pour le retour en voiture, car ça monte vite à la tête surtout si vous faites des mélanges … Si vous n’aimez pas trop l’alcool, ils font des bonbons au rhum vieux à tomber par terre ! Tiens, ça me fait penser qu’il m’en reste encore … miam ! Au final, après quelques piqûres de moustiques, une claquette qui a faillit rendre l’âme et une voiture chargée comme un âne … nous sommes rentrés sans encombre à la Villa Coco. Le tout était de savoir, pour nos Ardéchois, si ça allait rentrer dans leurs valises ! Verdict dans les prochains articles :)

clément-fut
clément-plaque
clément-cuve-bois
clément-fut-exposé
clément-bouteille
clément-bouteille-2


conseils(1)S’y rendre …
Domaine de l’Acajou 97240 Le François. 05.96.54.75.51 . Ouvert 365 jours par an de 9H à 17H30.
Tarif : 12 euros pour un adulte et 6,60 pour un enfant. Les prix ont peut être changé depuis notre dernière visite …
Voir le site internet pour les autres tarifs.

Notre avis …
Une bonne partie du domaine est praticable en poussette mais par endroit il y a des escaliers notamment à la fin pour descendre à la boutique. La dégustation est gratuite mais faites attention si vous comptez reprendre le volant après. C’est une chouette balade à faire mais si vous avez un budget serré (famille nombreuse), je vous conseille plutôt de faire une distillerie où la visite est plutôt gratuite comme Depaz, Saint-James, J.M ou Trois-Rivières …

 

Et vous, qu’avez vous pensé de la Distillerie Clément ?
Je vous dis à très bientôt sur le blog,

marjorie-sign(1)

blanc

Laisser un commentaire