Martinique | L’anse Couleuvre, entre sable noir et coucher de soleil …

Située à l’extrémité nord de l’île, l’anse Couleuvre est sans nul doute l’une des plus belles plages sauvages de la Martinique. Et elle se mérite !

Si vous n’avez pas froid aux yeux, on s’y rend par le biais d’une petite route perdue dans le morne où défilent des virages en épingles, des pentes plutôt raides et des cotes interminables. Mais à l’arrivée, le spectacle est là : flanquée de hautes falaises et de cocotiers, tout près de la forêt tropicale, cette plage est un véritable petit paradis sur terre.

Et pourtant, nous nous y sommes rendus que trois fois en quatre ans ! Et même si on priait pour ne pas caler dans les montées … On a pas regretté un seul instant d’avoir poussé jusqu’au bout de la route. Jusqu’au bout de l’île. A chaque fois, nous y avons passé de bons moments. On s’y est fait des souvenirs forts et impérissables.

Nichée en contrebas de la Montagne Pelée, cette plage de sable noir volcanique est la plus foncée de l’île. Mon moment préféré est au coucher du soleil lorsque la lumière mordorée enflamme le ciel. Une douce atmosphère s’installe. A cet instant, le contraste entre l’écume des vagues et le sable noir est le plus saisissant. On a l’impression d’être au bout du monde. Perdue sur une plage déserte. Un petit bout d’île indompté par l’homme, à l’état brut où les éléments se confondent.

Dites-moi comment ne pas succomber devant ce paysage sauvage et authentique ? Mon petit coeur fait des bonds et se serrent davantage devant ces clichés. C’est dans ces moments là que je regrette notre retour en métropole. Et j’espère du fond du coeur repartir très bientôt là bas …

— Îlet la Perle : gros rocher volcanique connu pour être un spot de plongée au plus au nord de la Martinique. Il y a une incroyable faune marine, fréquentée notamment par des espèces protégées comme la sterne à collier, le noddi brun ou le fou brun. On peut également observer les tortues marines, des barracudas et des poissons perroquets.

A découvrir également :
La cascade Couleuvre, une randonnée à ne pas manquer !


Infos & conseils

— Depuis Fort-de-France, direction le Prêcheur. Après le bourg, allez tout droit jusqu’au bout de la route. Vous passerez devant l’anse Céron. Continuez encore un peu, la route s’enfonce dans la forêt tropicale. N’ayez pas peur des virages en épingle et des descentes/montées. Vous n’êtes plus très loin, laissez votre voiture sur le parking de la plage. De là, il faudra marcher 5 à 10 minutes : traversez le court d’eau et continuez tout droit tout en suivant le sentier. Laissez derrière vous les ruines de l’ancienne habitation. A travers un massif de cocotiers, l’anse Couleuvre apparait enfin.
— Recommandations : la route est plutôt difficile. Si vous l’empruntez, vous ne pourrez pas faire demi-tour avant d’atteindre le parking de l’autre coté du morne. Pensez à bien klaxonner pour avertir de votre présence, car par endroit il est quasi-impossible de se croiser à moins de reculer.
— Pour vous la jouer Robinson Crusoé, allez y plutôt en semaine, vous serez « seul au monde », surtout le matin. Mais mon moment préféré reste au coucher du soleil, le spectacle est tout simplement magique.
— Attention en fonction de la météo, il peut y avoir du courant et de gros rouleaux.
— Pour pratiquer du snorkeling, nagez jusqu’à l’îlet la Perle ! Mais attention, c’est un peu éloigné de la côte et les courants sont un peu capricieux.
— Pensez à prendre une paire de basket pour marcher dans la forêt. Le sentier s’avère un peu glissant par endroit, surtout si vous êtes en tong !
— Ne ratez pas la jolie plage de l’anse Céron, qui se trouve juste avant l’anse Couleuvre.
— Si vous voulez visiter un jardin d’exception et manger à l’une des meilleures tables de l’île, arrêtez-vous à l’Habitation Céron. C’est un petit paradis tropical !
— Pour les sportifs, la randonnée Prêcheur / Grand-Rivière commence depuis le parking de l’anse Couleuvre. D’une durée moyenne de 5 à 6h, pensez à réserver votre retour auprès des pêcheurs. C’est l’un des plus beaux sentiers de la Martinique.


Et vous, vous connaissez l’anse Couleuvre ?

On vous dit à très bientôt sur le blog,
 

Marjo & Nico

 

Total
5
Shares

4 commentaires

  1. Un endroit MAGNIFIQUE, nous y allons souvent, il y a quelques années nous campions à ANSE LEVRIER plage après l’Anse Couleuvre, c’est magique, sable noir, plage isolée, nous étions au bout du monde, en suivant le sentier nous arrivons après 16 km à Grand Rivière, 6h de marche, c’est sportif !!! Anse Couleuvre c’est le dépaysement assuré….

  2. Nous avons déjeuné à l’habitation Céron, un endroit magnifique avec un jardin sublime et son Zamana tri-centenaire qui est magnifique mais nous n’avons poussé jusquà l’anse couleuvre.
    Je comprends que cette perle des Antilles puisse vous manquer car la Martinique est toujours aussi belle et notre séjour trop court de 9 jours, nous a définitivement convaincu de retourner vivre sur cette île merveilleuse… le projet và donc se concrétiser et nous avons hâte.

    Nous ne manquerons pas l’anse couleuvre ;-)

Laisser un commentaire