Il y a quelques temps, j’avais commencé une mini-série d’articles sur Schoelcher. En même temps pour y avoir vécu 4 ans, j’avais forcément quelques petites choses à vous dire. Ce joli bourg de Martinique se situe sur la côte nord caraïbe. On a beaucoup aimé notre vie là-bas : autant pour ses plages, ses activités et son dynamisme. Si vous en avez l’occasion, elle est juste superbe à voir vu d’en haut depuis un hélicoptère, surtout en longeant la côte vers Batelière.

D’ailleurs, je ne sais pas si vous le savez mais après Fort-de-France, Schoelcher est LA ville du street-art à ne surtout  pas manquer. J’ai adoré me promener dans les ruelles et découvrir à chaque coins de rues, de petites pépites ou carrément des fresques grandeur nature réalisées par des artistes de rue. Je vous propose donc de les découvrir à votre tour en suivant ce parcours de 3 km. Il se peut que depuis mon départ, de nouvelles oeuvres soient apparues. N’hésitez pas à les partager en commentaire ;)

MON PARCOURS DECOUVERTE DE L’ART DE RUE :

Durée : 1h30 à pied ou 20 minutes en voiture

Prêt pour une balade dans le joli bourg de Schoelcher ?

1 —  Les tags autour de la piscine municipale

Pour commencer, on vous amène du coté de la piscine municipale. Cet endroit est assez connu des sportifs : c’est une sorte de parcours de santé où pas mal de monde fait son jogging après 17h. Une grande partie des murs sont taggées et on peut y admirer des oeuvres assez sympas. Il faut savoir que la mairie a mis en place un projet d’Art dans la ville pour rendre l’art contemporain accessible à tous et en soutenant, par la même occasion la création artistique.

street-art-schoelcher-21street-art-schoelcher-1-6street-art-schoelcher-d4street-art-schoelcher-25street-art-schoelcher-22

2 — La fresque Caraïbe à Case Navire

Une fresque à ne surtout pas rater : l’oeuvre urbaine qui se trouvent sous le pont de la Nationale. Vous ne pouvez pas la manquer, en même temps, on ne voit qu’elle ! A l’époque, un village d’indiens des Caraïbes se trouvait près de la rivière. Ce qui donna ainsi le ton aux deux artistes Caruge et Cauquil, déjà connus pour avoir réalisés les 32 totems à l’entrée de Saint-Pierre.

street-art-schoelcher-5street-art-schoelcher-3street-art-schoelcher-43 — La peinture murale amérindienne du stade municipal

En remontant vers le stade municipale, une nouvelle fresque sur la vie amérindienne est visible sur tout le pan de mur. Colorée et subtilement détaillée, c’est l’une de mes préférées !

street-art-schoelcher-6street-art-schoelcher-9street-art-schoelcher-d2street-art-schoelcher-8

4 — Le point de vue depuis le rond point de l’Enclos

Si vous avez un peu de temps devant vous, prenez quelques minutes pour remonter la route jusqu’au rond-point de l’Enclos. De là-haut, il y a un superbe panorama sur le centre nautique ainsi que sur le reste de la côte. Mon moment préféré : au coucher de soleil, lorsque le ciel s’embrase une dernière fois.

point-de-vue-schoelcher-3 point-de-vue-schoelcher-2point-de-vue-schoelcher

5 — Street-art sur la Place des Arawaks

Cette fois-ci, direction le centre nautique et la jolie place des Arawaks. Tout un parcours en bord de mer y a été aménagé. L’endroit idéal pour les familles ou les sportifs ! C’est du côté des terrains de baskets et de l’ancien parc d’attractions que vous trouverez ces petites merveilles.

street-art-schoelcher-13street-art-schoelcher-d3

6 — Clins d’oeils à la plage de Case Navire

En redescendant dans le bourg, juste après le ponton, vous trouverez en bord de plage des petites oeuvres cachées dans le paysage urbain. A vous d’ouvrir l’oeil ;)

street-art-schoelcher-15street-art-schoelcher-16

7 — Les minis fresques du Collège Vincent Placoly

Au rond-point de la poste, en remontant vers le collège Vincent Placoly, se trouve une oeuvre typiquement antillaise et dans l’air du temps. Réalisée par Oshea sur les façades d’un transfo électrique. J’aime beaucoup celle de la Doudou avec son panier de fruits. Pas vous ? Si vous aimez son travail, il est possible de retrouver une autre de ses créations à l’intérieur du collège de Terreville, réalisée conjointement avec des élèves. Une belle initiale !

street-art-schoelcher-19 street-art-schoelcher-17 street-art-schoelcher-18

8 — La fresque taguée sous le pont de Madiana

Après la fresque des Amérindiens sous le pont de la Nationale, les artistes Michaël Caruge et Claude Cauquil ont également réalisé une de leurs plus belles oeuvres. Cette fois-ci sous le pont de Madiana, près du cinéma. Un véritable coup de coeur, si ce n’est … qu’elle a été complètement saccagé ! Je n’ai pas eu le temps de prendre de photos avant mon départ mais elle vaut quand même le coup d’oeil malgré les tags. Pour finir, vous pouvez vous arrêter à la plage de Madiana et avec un peu de chance, en prendre plein les yeux en regardant le soleil se coucher.

coucher-soleil-d1-schoelcher


CONSEILS

— Faire le circuit à pied ou en voiture : Si vous avez le temps, je vous conseille de réaliser le parcours à pied et d’en profiter pour explorer les moindres recoins du bourg (environ 1h30). Sinon, vous pouvez prendre la voiture et vous arrêtez à chaque arrêt. A proximité, il y a toujours de quoi se garer facilement.

Schoelcher … vu du ciel ! #1
Schoelcher … et son street-art ! #2
Ne ratez pas le prochain article ;)

Et vous, vous êtes plutôt Street-art ou pas ?
Je vous dis à très bientôt sur le blog,

Marjorie