L’archipel des Îles d’Or : L’île du Levant, se mettre à nu corps et âme …

L’Archipel des Îles d’Or est un de mes coups de coeur du moment. Vous devez certainement vous en douter en lisant mon dernier article sur la sauvage et l’indomptable Port-Cros. J’ai découvert cet endroit paradisiaque début septembre en compagnie d’autres blogueurs sous un déluge comme on en avait jamais vu depuis des mois. Mais le coup de foudre était bien là et on était loin d’imaginer que le meilleur restait encore à venir …

Au large d’Hyères, se trouve une île nature, secrète et unique en son genre : l’île du Levant. Peut-être en avez vous déjà entendu parler, c’est la seule île naturiste de la Méditerranée ! Oui, oui, j’ai bien dit NA-TU-RISTE ! Je vous avoue qu’au départ, lorsque Alexandra m’a contacté pour faire partie de cette aventure complètement folle, j’étais un tantinet sceptique. Devais-je en rire ou bien fuir dare-dare ? Dans mon esprit, je me représentais une île version Cap d’Agde, en plus petit, avec sa réputation sulfureuse et ses pratiques plus que libertines … Et finalement à mon plus grand étonnement, Alexandra a fini par me convaincre.

Nous voilà donc débarquant avec nos valises dans le petit port de l’île du Levant, un samedi soir après une journée  pluvieuse, rincés et totalement vannés. Pour une soirée (dont on se souviendra bien longtemps) entre blogueurs et une journée découverte le lendemain, pour l’explorer seuls et à notre rythme. Libres à nous de nous balader les fesses à l’air ou pas ! Je sais déjà ce que vous allez nous demander bande de petits curieux : « Et vous alors, est ce que vous l’avez fait ? ». La réponse se trouve dans la suite de notre article :)

L’Île du Levant,
la seule île naturiste de la Méditerranée


6H30. Malgré la folle journée d’hier, nous voilà déjà levés et prêts à grimper au sommet le plus haut de l’île : Le Point du Jour (138 m). Ce n’est pas pour rien qu’on se lève aussi tôt, je tiens absolument à assister au lever du soleil. La veille, on s’est donné rendez-vous pour y aller et partager ce moment tous ensemble.

Dix minutes plus tard, nous sommes là haut en compagnie de Marie (A day in the World). Finalement, nous serons les seuls courageux à être sortis du lit. Mais qu’importe, le spectacle qui s’offre à nous est de toute beauté. Minutes par minutes, le ciel dévoile ses plus belles couleurs. Un dégradé de rose tirant au violet nous laisse un brin rêveur. Et quand le soleil s’étire au dessus de l’horizon, le ciel s’enflamme et revêt sa parure d’or.



Une heure plus tard, nous redescendons vers le village totalement frigorifiés. Il faut dire que ce matin, il faisait pas moins de 10 degrés. Je ne regrette pas la petite laine que Gilles, notre hôte, m’a prêté la veille. Et oui, nous sommes partis là haut tout habillés. Sachez qu’en hiver ou lorsqu’il fait froid, les naturistes ne se promènent pas non plus tout nus au point de geler sur place. Par contre, il est possible quand il fait un peu frais de croiser quelqu’un avec un gilet et rien en bas !

En effet, il faut savoir que le naturisme est pratiqué partout sur l’île sauf au port et dans les bâtiments publics. C’est là que le paréo devient ton meilleur ami ! Par contre, il est obligatoire d’être nu à la plage des Grottes, au Bain de Diane et sur le Sentier Nature du littoral. Mais attention, une fois encore il n’y a aucune pression. Personne ne va te dire de te mettre à poil ;)


 

 

A notre retour, Gilles et Thierry nous attendent pour prendre le petit déjeuner sur la terrasse. Ce sont les propriétaires du Youkali, un établissement qui propose des studios meublés dans un style éco-friendly. Idéalement situé, tout près du centre du village et seulement à 10 minutes à pied de la mer. Mais c’est surtout la magnifique vue que l’on a depuis notre chambre qui nous a conquis. D’un regard, on peut embrasser  une partie de l’île tout en appréciant le calme et la sérénité des lieux.

Nos hôtes ont racheté cet hôtel il y a maintenant 6 ans. Un jour, alors qu’ils venaient sur le Levant un peu par hasard, ces deux parisiens passionnés de musique sont tombés amoureux de ce petit coin de paradis. Et depuis ils ne l’ont plus quitté ! C’est d’ailleurs Gilles, président de l’union des commerçants de l’île, qui a convaincu les hôteliers de nous accueillir.

Faites défiler




 

 

Notre petit-déjeuner avalé, nous partons explorer la côte du Levant sur les recommandations de Gilles. Ce sentier Nature évolue dans la réserve naturelle des arbousiers depuis le cirque de la Galère jusqu’au port de l’Ayguade (durée 1h15). Cette partie est censée se faire dans le plus simple appareil mais il faisait tellement froid qu’on a remballé nos paréos et on s’est vite rhabillé en arrivant dans la calanque des Pierres Blanches. D’ailleurs, tout ceux qu’on a croisé étaient eux aussi habillés.

On a adoré arpenter la côte sauvage et découvrir des points de vues exceptionnels sur le littoral. Une partie de la balade se fait dans le maquis boisé, un brin vallonné où la roche subit les assauts constants des vagues. L’air iodé se mêle aux essences des plantes. Les cactus côtoient les arbousiers. Mère Nature est bien là et nous offre le plus beau des paysages.

 

 

Pour la petite histoire, l’île du Levant a été crée en 1931 par les docteurs Gaston et André Durville. Héliopolis fut donc le premier domaine naturiste d’Europe a offrir un endroit exceptionnel loin du stress de la ville. Ici on prône la vie au plus près de la nature. Que vous soyez vêtus ou dévêtus, vous êtes les bienvenus dans ce petit paradis tant que vous restez respectueux et tolérants avec ceux qui y habitent.

D’ailleurs dès notre arrivée dans le port, une citation des Frères Durville met le ton : « Héliopolis doit être dans l’esprit de ses fondateurs. Non pas une agglomération de maisons et de villas luxueuses, avec ses garages, ses casinos, ses maisons de commerce … mais une simple cité rustique où les amateurs d’air et de soleil viendront dans le calme d’une nature splendide, se reposer des fatigues de la civilisation  artificielle des villes, en passant des vacances simples et saines, avec le seul luxe d’un idéal élevé et le seul souci d’une santé robuste« .

Vous l’avez donc compris, ici on vit dans la simplicité. Oubliez les voitures, les éclairages publics et la pollution sonore et visuelle. Il y a très peu de commerces, seulement une petite chapelle et une mairie. Tout le reste se compose de maisons sans prétention et d’une réserve naturelle où des kilomètres de sentiers longent une partie du littoral et le maquis qu’il est facile d’explorer en une journée.

L’île fait 8 km de long et 1 km de large, mais seulement 10% de sa surface est accessible au public, le reste appartient à l’armée. Par endroits, les grillages nous rappellent cette « cohabitation » qui ne dérange en rien finalement personne.


 

 

En arrivant devant le port, nous décidons de pousser jusqu’à la jolie crique des Grottes. C’est un petit sentier qui remonte le long de la côte pendant une vingtaine de minutes. Sur la plage, on constate qu’avec le froid il n’y a personne. Nous avons pratiquement l’île pour nous tout seul en ce début de matinée.

Ce que j’ai aimé par dessus tout, c’est remonter la rue principale qui part du port jusqu’à la place du village. C’est la rue du Val de l’Ayguade. L’odeur des eucalyptus nous saute au visage et le chant des cigales nous accompagne dans chacune des petites ruelles colorées.

Cet écrin de verdure luxuriante et un brin sauvage, bénéficie d’un ensoleillement constant (plus de 300 jours de soleil par an, pas mal non ?!). La crique de sable blanc se pare de ses plus belles couleurs, 50 nuances de bleus, une eau cristalline et particulièrement chaude en été. Tout n’est que tentation, un peu comme dans le Jardin d’Eden …


 

 

Autre rue coup de coeur, celle qu’ils appellent ici « La Perspective », une volée d’escalier qui mène tout là haut. Vous en avez pour 20 minutes de marche plutôt sportive mais la récompense est là : des fleurs sauvages, des plantes aromatiques, des cactus, des figues de barbaries … sans compter les jolies jardins des maisons que vous croiserez en chemin. Pour profiter pleinement du panorama, on vous recommande plutôt de partir d’en haut pour la descendre (moins fatiguant dans ce sens).

Et n’oubliez pas de vous arrêter dans le délicieux bar et resto le Bohème, tenu par Alex et Fred de charmants propriétaires. Ici, tout le monde se connait et l’ambiance y est bonne enfant. On nous raconte que l’île du Levant c’est un peu une grande famille où l’on vit dans le bonheur, l’entraide et la simplicité. Le Levant, c’est surtout une grande histoire d’amour. Un petit paradis qu’ils chérissent avec attention. Le soir, tout le monde est au bar, discute et fait la fête. Le moment qu’ils préfèrent ? Les étés indiens biensur et les couchers de soleil extraordinaires qui n’en finissent plus …

Et pour ceux qui se posent la question, il existe bien deux établissements libertins réservés exclusivement aux adultes. Ce sont le Rocher du Secret et la Brise Marine. Alors oui, le libertinage existe mais seulement à portes closes. Et ça, c’est chouette : pas de malaise, d’exhibition ou de regards lourds de sens quand tu te balades sur l’île.

Et si vous aussi, vous avez envie de visiter l’île mais que vous avez peur de sauter le pas, soyez rassurés, personne ne viendra vous mettre la pression ! Ici le respect et la tolérance sont les maitres mots. Que vous soyez habillés ou nus, personne ne vous jugera ;)

Cette journée est le fruit d’une collaboration avec l’office du tourisme de Hyères et l’Île du Levant . Nous remercions Alexandra et ses partenaires de nous avoir accueillis et guidés lors de cette aventure. Je reste tout de même libre dans le choix des photos et dans mes propos.


Alors, ça vous tente de découvrir l’île du Levant à votre tour ?


Epinglez, partagez et commentez :)

A très bientôt sur le blog,

Marjo & Nico

 

2 commentaires

  1. Merci de se jolie blog. Nous avons découvert l île il y a 2 ans et depuis on est venus 6 fois. À chaque visite on a l’impression d être partie un mois je vous conseil si vous pouvez venir le bal du 14 juillet ou le carnaval de clôture de saison qui vient d avoir lieu. Quelques vidéo sur YouTube carnaval levant 2017. Attention comme dit dans le blog c est une ile naturiste avec tout le respect envers l autre les voyeurs et les échangistes passez votre chemin

Laisser un commentaire