Le Colorado Provençal de Rustrel

Vous rêvez de contrées sèches et sauvages, de paysages insolites ressemblant à s’y méprendre aux grands déserts de l’Arizona, sans avoir à prendre l’avion pour les Etats-Unis ? Ne cherchez plus, j’ai trouvé l’endroit qu’il vous faut ! Pour cela, rendez-vous au Colorado Provençal de Rustrel ! C’est dans le Vaucluse que se trouve ce site exceptionnel, dans le Lubéron pour être exacte. Un endroit qu’on vous recommande chaudement si vous cherchez à vous évader pendant quelques heures … Prêt pour la découverte ?

 

 

Le Colorado Provençal,
des paysages étonnants à découvrir au coeur du Lubéron


Ce matin là, c’est sous un ciel parfaitement bleu que nous arrivons à l’entrée du Colorado Provençal. Pour éviter la foule, nous nous sommes levés très tôt pour rejoindre le site dès 8h30 et comme on l’espérait le parking est pratiquement désert. Après nous être acquittés du droit de péage, nous entrons dans le massif forestier du Lubéron pour une balade des plus insolites et dépaysantes de la région.

Il fait encore frais lorsque nous pénétrons dans la forêt. De rares rayons de soleil arrivent à se faufiler entre les branches d’arbres et nous réchauffent le temps d’adopter notre rythme de marche. En consultant la carte, notre choix se porte sur le parcours orange du Belvédère, le plus long. Il serait dommage de ne pas découvrir le site en entier ! Nous partons donc pour une « randonnée » de 2h en commençant par le magnifique point de vue sur le Désert Blanc.

Sachez que le site est en fait semi-naturel. Je m’explique : jusqu’en 1992, il fut exploité pour en extraire ce colorant naturel qu’est l’ocre. Mais après l’arrivée des colorants synthétiques, l’exploitation de la carrière s’arrêta petit à petit. Une association se créa alors par la suite pour sauvegarder cet endroit tout en l’ouvrant au public. De nos jours, on ne trouve en activité que le site de Gargas.

Plus loin, nous tombons sur les Cheminées des Fées, un paysage étonnant qu’on ne se lasse pas de regarder. Le contraste entre le vert de la végétation et celui des ocres nous en met plein les yeux. Ne manquez pas le superbe panorama sur la colline de Caseneuve et les Monts du Vaucluse au loin.

Le moment que j’ai le plus aimé se trouve du côté du « Sahara » : c’est la première fois que je visite un endroit en France où je me suis sentie aussi vite dépaysée. On a l’impression d’être à des années lumières de notre beau pays. Les paysages ressemblent à s’y méprendre aux déserts américains. C’est tellement coloré, un brin surréaliste qu’on se laisse vite emporter par ce tourbillon de couleurs orangées.

Des falaises escarpées d’ocres tirant du jaune jusqu’au rouge nous encerclent de tous côtés. Les dunes sableuses contrastent avec le ciel d’un bleu crépitant. Un soleil de plomb, même en cette douce matinée, nous assome tel des petits insectes. Je me voyais un bref instant dans un de ces films de cow-boys, vous savez dans le grand désert de l’Arizona. Il ne manquait plus que le Grand Canyon pour compléter le tableau !

Même si le site n’est pas aussi grand que les déserts américains, la balade nous a quand même occupé toute la matinée. Les paysages sont incroyables et nous laisse ce petit gout de revient-y ! Attention, vous risquez fort de vouloir partir pour les Etats-Unis par la suite ;) Alors ça vous tente ?!


Infos & Conseils

— Colorado Provençal de Rustrel : il se situe à 10 km de la ville d’Apt dans le Lubéron sur la D22. Le site est très bien indiqué et facilement repérable par GPS sur Waze. | Site internet
— Horaires d’ouverture : l’été, ouvert tous les jours de 8h à 19h. Hors saison, se renseigner pour les horaires au04 90 04 96 07.
— Tarifs : ici on paie le parking, donc le prix d’une voiture est de 5€, celui d’une moto de 2€ et pour un camping-car 8€. La visite du site est entièrement libre ensuite. Possibilité de pique-niquer sur le parking ombragé.
— Les circuits : vous trouverez deux parcours sur le site du Colorado Provençal. Le premier le circuit bleu du Sahara dure 40 mn (2,1km). Le second le circuit orange du Belvédère dure 1h45 (3,9 km). Le site est fortement déconseillé aux poussettes surtout si vous faites le orange.
— Eviter la foule en plein été : nous avons fait cette visite en plein mois d’aout et pourtant nous avons échappé à la foule de touristes. Pour cela rien de plus simple, être là dès l’ouverture ! Surtout pensez à venir bien avant 11h car en période de sécheresse, une partie du site est fermée au public pour risque d’incendie (notamment le Sahara).
— Comment s’habiller : Les ocres tachent facilement les vêtements surtout si vous êtes en blanc ! Pensez à bannir les baskets claires. Pareil pour les tee-shirt blancs, il suffit d’un coup de vent pour que les ocres se collent à vous.
— Equipements : une bouteille d’eau, une casquette en été et de la crème solaire. Et n’oubliez pas votre appareil photo ;)

Epinglez, partagez, commentez !

A très bientôt sur le blog,

Marjo & Nico

6 commentaires

  1. Bonjour Marjo, Bonjour Nico,
    Je me présente, Alissia, Community Manager de Luberon.fr
    J’ai pu apprécier votre article ainsi que vos photos sur le Luberon et je souhaiterai vous faire une proposition.
    N’hésitez pas à me contacter via mon adresse e-mail : alissia@luberon.fr
    Je vous souhaite une excellente journée, Alissia

  2. C’est marrant : on y été à peu près au même moment ! C’est la deuxième fois que je visitais ce lieu magique. J’adore les couleurs et surtout avec la lumière du soir… Bravo pour l’article

Laisser un commentaire