Un week-end du côté de Bages et Peyriac-de-Mer

Le week-end dernier, on est allé dans le sud de la France pour passer quelques moments en famille. Pour le coup, on espérait secrètement un peu de soleil après cette semaine de pluie. Malheureusement, le mauvais temps nous a suivit jusque là bas. Malgré un ciel gris plutôt humide, ces petites vacances entre les gouttes ont été sans nul doute les plus belles. Surtout entourés des gens que l’on aime ♥

—–—
Samedi 22 octobre

Arrivés la veille après 4h de route, on s’installe dans la maison de mes parents. Rien n’a changé, tout est pareil comme dans mes souvenirs. Ce week-end, je l’attendais avec impatience et les petits aussi. Mamie est contente de nous voir, elle a un nouveau membre de la famille à nous présenter : Milo, un petit chiot qu’elle vient tout juste d’adopter. Pas besoin de vous dire que les enfants sont surexcités ! Ca fait bizarre de revenir ici après notre séjour en Martinique. C’est comme si on était jamais parti.

Peyriac-de-Mer entre les gouttes

La journée a commencé sous un ciel gris, un peu brumeux. Un véritable temps à neige … sans le froid qui va avec. On s’est longtemps décidé à sortir. Au départ, on voulait ramasser des châtaignes dans la forêt de Saint-Pons. C’est un peu une tradition dans la famille. Mais avec ce temps, on peut dire que c’est  un peu râpé.

Finalement en début d’après-midi, on opte pour une petite balade pas loin de chez mes parents. Au cas où une belle ramade nous tomberait sur le coin de la tête. Peyriac-de-Mer est un charmant petit village occitan tout près de Narbonne, bordant l’étang de Bages-Sigean. Plus jeune, j’allais souvent à Bages mais je ne m’étais jamais aventurée plus loin que ça. C’était donc l’occasion rêvée de découvrir les étangs du Doul et ses anciennes salines. Depuis l’Antiquité, on y exploitait le sel mais la production s’arrêta en 1967.

La route pour rejoindre Peyriac-de-Mer se faufile au milieu des étangs. Le décor est planté : sternes, flamands roses, goélands … On est tout de suite dépaysé. Si on s’écoutait, on s’arrêterait tous les 50 mètres pour photographier les colonies de flamands roses, paraissant dans l’eau sur une seule patte. Mais on ne s’éternise pas, le ciel se fait de plus en plus menaçant.

bages-et-peyriac-de-mer-24peyriac-d2bages-et-peyriac-de-mer-15A l’entrée du village, nous laissons la voiture sur le parking près du cours de tennis. Pas loin se trouve le départ d’un sentier de découverte « Mémoire d’étangs » de 5 km (environ 2H30). Un joli parcours qui nous mène dans les anciennes salines et Peyriac-de-Mer. Si vous avez des enfants en bas-âge, je vous conseille de faire la balade avec un porte-bébé parce qu’en poussette vous n’irez pas très loin.

L’ancienne maison des Douaniers témoigne de l’importance du sel à l’époque. La brume commence à se faire plus dense et confère un petit air mystérieux au lieu. Les vestiges des digues et des canaux donnent l’impression que tout est resté figé dans le temps. Nico attrape le Loulou et lui montre à la longue-vue les oiseaux paraissant dans l’étang d’à côté. Un petit sourire se dessine sur ses lèvres. Lui et les animaux, c’est toute une histoire !

bages-et-peyriac-de-mer-9bages-et-peyriac-de-mer-10bages-et-peyriac-de-mer-7peyriac-d1Une partie du parcours se fait sur des pilotis en bois ce qui rend le sentier bien plus sympa. Surtout pour des enfants, mais attention à ce qu’ils ne tombent pas dans l’eau. Ca me rappelle l’étang des Salines en Martinique ! Mais sans le soleil et les cocotiers, c’est sur … En prenant un peu de hauteur, la vue qui s’offre alors à nous est vraiment superbe. C’est tellement calme et reposant.

Bon, c’est à ce moment là qu’on vous avoue ne pas être allé jusqu’au bout. En même temps, on ne peut pas lutter contre les éléments : la pluie a commencé à tomber et on a vite fait demi-tour pour nous mettre à l’abri. On terminera la journée à la maison devant la tv et un bon chocolat chaud.

bages-et-peyriac-de-mer-4bages-et-peyriac-de-mer-8bages-et-peyriac-de-mer-5bages-et-peyriac-de-mer-6bages-et-peyriac-de-mer-25

—–—

Dimanche 23 octobre
 

Le joli village de Bages

Malgré la saucée qu’on s’est pris la veille, on décide de retourner de là-bas le lendemain. Mais cette fois-ci, du côté de Bages. J’ai très envie de revoir ce petit village qui a bercé toute mon enfance et de le faire découvrir à mon tour aux Loulous.

Même si le ciel est un peu gris, le soleil commence à percer et un joli ciel bleu pointe le bout de son nez. Qu’est ce que c’est agréable de profiter du beau temps, même s’il ne dure que quelques instants. En arrivant sur place, l’air frais et iodé de l’étang chatouille nos narines. Nous sommes bien à Bages.

bages-et-peyriac-de-mer-1bages-et-peyriac-de-mer-31bages-et-peyriac-de-mer-16bages-et-peyriac-de-mer-1-4Situé au sud de Narbonne, ce petit village de pêcheurs borde l’étang de Bages-Sigean. On pourrait même dire qu’il a les pieds dans l’eau ! J’adore ce coin là, exempt de touristes. Ce coin là est plutôt méconnu … et tant mieux ! C’est ce qui fait tout son charme.

A l’entrée du village se succède une foule de tableaux : la montagne du Canigou, les étangs, le littoral audois, des petits îlets … Sans oublier une faune et une flore riche et diversifiée. Mais c’est sans compter sur ce village pittoresque du 11ème siècle, qui abrite encore un joli centre médiéval de l’époque. Il n’y a qu’à lire le nom de quelques unes de ces rues : rue du Cadran, rue des Pêcheurs … Le ton est donné et on se laisse vite emporter en haut des ramparts à admirer un des plus beaux panoramas du coin.

bages-et-peyriac-de-mer-32bages-d3bages-et-peyriac-de-mer-30Que ce soit en longeant le littoral ou bien dans le centre de Bages, on y trouve de jolies pépites comme ses surprenantes gouttières peintes à la main ou encore ses street-art au coin d’une maison. A découvrir sans modération ! C’est colorée et plein de peps. En même temps, le village est très prisé des artistes et on peut croiser quelques unes de ces galeries d’art contemporain. Et aussi tomber sur des « trésors de guerre » !

Les enfants trouveront leur bonheur dans une aire de jeux haute en couleurs près du littoral, tout en profitant d’une jolie balade sur les étangs de Bages.

bages-d1bages-et-peyriac-de-mer-20bages-d2bages-et-peyriac-de-mer-21bages-et-peyriac-de-mer-23Parfois, on pas besoin de voyager loin. De belles choses se trouvent juste pas loin de chez nous …

 


On vous dit à très bientôt pour de nouvelles aventures,

Marjorie et Nicolas

 

6 commentaires

  1. « Parfois, on pas besoin de voyager loin. De belles choses se trouvent juste pas loin de chez nous … » c’est vrai Marjorie et tu sais à merveille magnifier tous ces jolis coins qu’on pourrait penser anodins parce que si proches! C’est toujours un plaisir de (re)découvrir des paysages, des sensations grâce à ta plume et tes photos! Merci encore!

Laisser un commentaire