Croatie : itinéraire sur 10 jours et conseils pratiques

Si je vous dis que j’ai complètement zappé de vous parler de notre voyage en Croatie, vous y croyez ? Oui, oui c’était il y a deux ans en juillet … Je ne sais pas pourquoi je n’en ai pas parlé plus tôt. Pourtant, c’est un pays qui nous a émerveillé du début jusqu’à la fin malgré qu’on y soit allé en été.

Pour tout vous dire,  la Croatie soit on l’aime, soit on l’a déteste ! Mais comment ne pas tomber sous son charme ? C’est une destination ensoleillée où les plages à l’eau turquoise rivalisent avec la beauté spectaculaire de ses innombrables îles . Entre palais vénitiens, ruines romaines et trésors culturels, les cités fortifiées côtoient des villages authentiques de l’arrière-pays. Mais c’est sans compter sur cette nature à couper le souffle qui nous a le plus séduit : des cascades cristallines, des lacs par centaines, des rivières enchantées et enfin ses immenses montagnes bordant les Alpes dinariques  … Bon, je pense que je vais m’arrêter là car je n’aurais plus rien à vous raconter après !

Pour commencer cette longue série sur la Croatie, je vous ai fait un petit guide pratique avec tous nos conseils ainsi que notre itinéraire sur 10 jours dans la partie nord du pays entre la Dalmatie, Kvarner et l’Istrie. A savoir que nous avons fait un crochet en Slovénie lors d’une journée également.

Notre itinéraire de 10 jours en Croatie



Jour 1 | France – Croatie [ 900 km / 9H35 ]

Ce premier jour est un des plus longs puisqu’on est parti en voiture de Lyon pour rejoindre le nord de la Croatie. Presque 10h de route que l’on a fait en partie de nuit en décollant à minuit. Au lieu de prendre le tunnel de Fréjus dont la traversée coute quand même 45,20€ l’aller, nous sommes passés par le col de Moncénis (2083 mètres d’altitude) pour rejoindre l’Italie.

Vers 12h, nous voilà arrivés à destination Blaskovići, tout près de Crikvenica en Croatie. Après avoir récupéré les clefs de notre Airbnb, on est parti faire des courses, retirer de l’argent puis retour au bercail pour nous reposer de cette longue route.

Jour 2 | Parc national de Rinsjak [ 45,3 km / 55 min ]

Le matin, on ne résiste pas bien longtemps à faire la grasse matinée pour récupérer les heures de sommeil de la veille. En même temps, c’est une des premières grasses matinées que l’on peut faire, nous parent, vu que les petits ne sont pas avec nous pour ce voyage. Autant vous dire qu’on en profite bien comme il faut !

Dans l’après-midi, nous partons en direction du parc national de Rinsjak. La Croatie est plutôt connue pour son côté nature : sous nos yeux défilent des panoramas de dingue : routes escarpées, vieux villages, chalets, forêt de pins et surtout on respire l’air pur des montagnes. En arrivant, nous nous arrêtons au bureau du parc où on nous oriente vers deux randonnées bien sympa qu’on s’empresse d’explorer. On finira la journée avec un superbe coucher de soleil sur les montagnes.

Lire l’article sur le Parc National de Rinskaj (prochainement disponible)

Jour 3 | L’île de Krk [ 17 km / 21 min ]

La Croatie est connue pour ses nombreuses îles paradisiaques qui bordent le long de la côte. De la plus petite à la plus grande, déserte ou verdoyante, il y a de quoi satisfaire vos envies ! Pour éviter de faire trop de route, on jette notre dévolu sur l’île de Krk qui a l’avantage d’être reliée au continent par un pont. Une des plus grandes et des plus fréquentées en été, on comprend vite pourquoi : plages à l’eau turquoise, forêts, crêtes rocailleuses … On a pas été déçu du voyage !

Lire l’article sur l’Île de Krk (prochainement disponible)

Jour 4 | Parc naturel de Ucka [ 60 km / 53 min ]

Retour en pleine nature cette fois-ci du coté de l’Istrie. On décide d’explorer le parc national d’Ucka plutôt connu pour ses paysages spectaculaires dans les Alpes dinariques et son célèbre sommet qui surplombe la région à 1400 m de haut : le Mont Vojak. Vous vous doutez bien qu’on a pas résisté bien longtemps à monter jusque là haut et d’aller faire un saut jusqu’aux cheminées des fées de Vela Draga.

En fin de journée, on a repris la route 66 vers Brsec en profitant d’un superbe point de vue, puis on est allé se poser dans un petit bistro de village.

Lire l’article sur le Parc naturel d’Ucka (prochainement disponible)

Jour 5 | Journée en Slovénie [ 240 km / 3H35 min ]

Comme nous ne sommes pas loin de la Slovénie, on décide de passer la journée en pleine nature pour ne pas changer nos habitudes : le parc national de Triglav, un de nos coups de coeur du séjour.

Lire l’article sur notre journée au parc national de Triglav en Slovénie

Jour 6 | Crikvenica

C’est dimanche ! Le meilleur moment pour une grasse matinée avant d’explorer les alentours en commençant par  Crickvenica. D’ailleurs on a eu un coup de coeur pour cette ville : entre les petites criques secrètes et désertes, le snorkeling (et oui, l’eau est si transparente !), le centre-ville en bord de mer et les bars où tu peux profiter d’un coucher de soleil de folie tout en sirotant des cocktails à tomber à des prix super abordables … Y’a pas à dire, on valide de suite !

Lire l’article sur notre Cityguide de Crickvenica (prochainement disponible)

Jour 7 | Parc national de Krka [ 266 km / 3h12 ]

Départ aux aurores pour nous rendre aux célèbres chutes d’eau du parc national de Krka, un des lieux les plus visités du pays. Les paysages sont spectaculaires et les cascades à tomber ! Nous avons fait celle de Stravinski, Roski Slap ainsi que celle de Milojvenica. Une journée bien chargée que l’on terminera du côté de Zadar pour admirer l’île en forme de coeur.

Lire l’article sur le parc national de Krka (prochainement disponible)

Jour 8 | Journée détente

Après la journée éreintante de la veille, on décide de ne pas trop bouger et d’explorer les environs de Crickvenica, de nous poser sur la plage et de finir la soirée dans un bar en bord de mer.

Jour 9 | Pula blue cave [ 136 km / 1h42 ]

Direction Pula et ses Blue Cave qui nous ont laissé un peu dubitatif : le site est constamment exposée au vent et à la poussière. Et surtout c’était blindé de monde. On ne restera qu’une petite heure. Piran n’étant pas très loin, nous décidons d’y faire un saut. Coup de coeur pour cette ville slovène avec son château, sa plage et ses ruelles colorées.

Lire l’article sur notre journée autour de Piran et les Blue Cave (prochainement disponible)

Jour 10 | Lacs de Plitvice [ 100 km / 1h45 ]

Pour ce dernier jour en Croatie, nous finissons en beauté en nous rendant au parc national de Plitvice. Un endroit magique et étonnant entre lacs turquoise, collines boisées, eaux cristallines et cascades par centaine. Prévoir au moins la journée pour faire le plus grand circuit et surtout venir à l’ouverture pour éviter le plus possible la foule.

Lire l’article sur le parc national de Plitvice (prochainement disponible)

Tout ce que vous devez savoir avant de partir en Croatie


Comment aller en Croatie

× En avion : tout le long de l’année à basse période, il est possible de trouver des vols à des prix vraiment intéressant ! Ça commence à 30 euros l’aller/retour (sans bagage). Par contre, en été comptez au moins dans les 200€ minimum par personne. En général, vous avez une escale et vous atterrissez soit à Split, à Zaghreb ou encore Dubrovnik. Le vol dure en moyenne 4h15.

× En voiture : Si vous choisissez de vous y rendre en voiture, il faudra compter au minimum 10h de route en partant depuis Lyon. Du coup, on est parti la veille au soir et on s’est relayé à 3 pour conduire non stop (avec 3 pauses). Comptez plus de temps pour le passage des frontières surtout si vous tombez sur des policiers tatillons. Vous traverserez successivement l’Italie, la Slovénie puis la Croatie.
>>> 945 km à l’aller // 10h de route // 210 euros de carburant et d’autoroute.

La Croatie en été : bonne ou mauvaise idée ?

Si vous recherchez une destination pour l’été avec le moins de touristes, oubliez complètement la Croatie ! Les plages sont noires de monde, ne parlons même pas des sites touristiques où il faut se pointer à l’ouverture pour essayer d’apprécier les lieux en toute tranquillité. Bref, c’est une destination que je déconseille en haute saison durant juillet/aout. L’idéal est d’y aller en mai, voire juin si vous voulez profiter un peu de la mer et des bains en cascade. Après, si ca ne vous dérange pas plus que ca de pouvoir profiter du paysage en toute tranquillité, sautez sur l’occasion, la Croatie est un très beau pays à découvrir à toutes saisons.

Où loger ?

Lors de notre séjour en Croatie, on a fait le choix de prendre qu’un seul logement pour éviter de déménager nos affaires à chaque fois. L’inconvénient, c’est qu’on avait un peu de route à faire pour voir des sites touristiques qui n’étaient pas forcément à coté.Dans tous les cas, on a pas regretté car on a pu se poser tranquille et en profiter pour se prélasser sur les plages à proximité.

Nous avons trouvé notre hébergement sur le site de Airbnb : une maison dans un vieux village, tout près de Crickvenica. Propre, super bien équipée et joliment décorée avec deux grandes chambres. Je vous laisse aller voir sur le lien les photos du logement et les équipements. Par contre, la maison jouxte la végétation donc il ne faut pas s’étonner d’entendre des animaux comme des … ours ! Oui oui, une nuit, j’ai entendu un bruit pas possible sous la fenêtre de notre chambre (heureusement on était à l’étage). En passant la tête, j’ai vu une énorme masse qui marchait sur la terrasse et franchement vu le bruit, je suis sure à 90 % que c’était bien un ours !! Je vous dis pas la pétoche que j’avais après.

Bref mise à part ce petit incident, on vous la recommande les yeux fermés. Le seul défaut qu’on pourrait lui trouver serait de ne pas avoir de piscine pour se poser le soir mais franchement, ce n’était pas la fin du monde non plus.

Se déplacer en Croatie

× En voiture :
Pour voyager librement et à notre rythme, il est plus pratique d’avoir une voiture. Vous pouvez soit en louer une (tarif avantageux pour la destination) soit prendre la votre. Ce que nous avons fait !
Pensez à prendre votre permis de conduire national.
On roule à droite // La limite en agglomération est de 50 km/h, 80 km/h sur les nationales et 130 km/h sur les autoroutes // Obligation de rouler avec les phares allumés // Tolérance zéro pour l’alcool au volant.
Stationnement : malheureusement payant partout dans les villes. Pensez à avoir de la monnaie pour payer l’horodateur.
Passage de frontière : assez long surtout l’été. Les policiers ne rigolent pas là bas, donc ne cachez rien dans vos voitures.

× Bus :
Le réseau d’auto-bus est plutôt bien développé en Croatie. Ils circulent toutes les 20 minutes et un billet coutent environ 7 kn (1 euros à peu près).

Informations pratiques

× L’essentiel :
Il faut une carte d’identité ou un passeport en cours de validité.
Il n’y a pas de décalage horaire.
On y parle le croate mais pas d’inquiétudes, on a toujours réussi à se faire comprendre en parlant anglais.
Avec notre forfait Free, on pouvait utiliser la 3G/4G sans avoir de hors forfait.
Emportez votre carte européenne d’assurance maladie.
Vous pouvez faire vos courses à Konzum, Plodine, Liddl, Spar ou encore Supernova.

× La monnaie: 
La monnaie locale est le kuna (kn). Equivalence : 1 euro = 1,45 kn environ
On trouve facilement des DAB pour retirer de l’argent en Croatie. L’idéal est de retirer de l’espèce là bas car le taux de change en France est extrêmement élevé.
Pour éviter les taux de commission, pensez à prendre une option Europe via votre banque (généralement, vous avez droit à x retrait et les paiements illimités par carte bancaire)

Que mettre dans la valise

Si vous partez en été en Croatie, c’est le moment de blinder votre valise de shorts, tee-shirts et de maillots ! Il fait très chaud et sec sur la côte même si en soirée, il peut faire un peu plus frais. Et il en est de même à l’intérieur des terres. Voici nos indispensables à emporter avec vous dans vos bagages :

– Robes, jupes, short, tee-shirt …
– Casquette / Chapeau,
– Maillot de bain, serviette de plage, claquette, crème solaire indice 50 (ça cogne pas mal la bas).
– Chaussure aquatique (n’ayez pas peur du ridicule, tout le monde en a ! Il n’y a que des plages de galets ou de pierres. Autant vous dire qu’on a vite mal aux pieds).
– Des lingettes de bébé : plutôt pratique pour se rafraîchir.
– Une paillasse (c’est quand même plus agréable pour bronzer au soleil quand on s’allonge sur les galets). Sinon ils les vendent 15 euros sur place.
– Appareil photo
– Chaussures de randonnées ou paire de basket si vous comptez faire quelques parcs nationaux.

Notre budget en Croatie pour 10 jours

  • Autoroute + carburant (aller + retour) : 420 euros
  • Carburant : 80 euros (deux pleins de gazole)
  • Hébergement Airbnb : 908 euros
  • Courses : 400 euros
  • Entrée parc national Rinsjak : 45 kn par personne pour deux jours (6,06€)
  • Péage de l’île krk : 5,39 euros
  • Parcmètre île Krk : 5 euros
  • Plan du parc Ucka : 55 kn (7,40€)
  • Gorges de Vintgor en Slovénie : 5 euros par personne
  • Restaurant à la sortie du Canyon Vintgar : 30 euros pour 4 personnes.
  • Cascade de Slap Savice : 3 euros par personne + 3 euros de parking.
  • Diner autour du lac Bohing Slovénie : 40 euros à 4.
  • Cocktail à Crickvenica : 30 euros
  • Entrée parc de Krka : 180 kn par adulte (24,23€)
  • Restaurant à Crickvenica : 60 euros pour 4 adultes.
  • Cocktail à Crickvenica : 20 euros
  • Entrée parc de Plitvice : 250 kn par adulte (33,55 €)

Total pour deux personnes = 1180 euros


On espère que cet article vous aidera dans vos prochaines vacances en Croatie.

Prochainement, la suite des articles :)
Si vous avez aimé, n’hésitez pas à commenter, partager et épingler.

A très bientot sur le blog

Marjo et Nico

Total
69
Shares

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

leo Nullam nunc ut sed ut efficitur. consectetur