Pralognan la Vanoise : que voir et que faire en hiver ?

En février dernier, alors qu’on revenait tout juste de notre petit trip en Suède, nous sommes allés profiter de la neige et des montagnes en famille. Cela faisait un petit moment que l’on avait pas skié. Pour tout vous dire, on était pas remonté sur des skis depuis notre départ en Martinique ! Autant vous dire que ça date un peu …

Pour cette première fois avec les enfants, on recherchait une station familiale, authentique, abordable côté budget et surtout pas très loin de chez nous. C’est ainsi que l’on est tombé sur Pralognan la Vanoise en Savoie. Et même si ces vacances se sont décidées un peu à la dernière minute, on a passé de très bons moments et … la poisse m’a enfin laissé tomber ! Oui, oui ! Allez, on vous dit tout sur cette semaine incroyable sur les plus hauts sommets des Alpes.

Une semaine à Pralognan la Vanoise


Au coeur du Parc National de la Vanoise, se trouve un petit village de montagne perché à 1400 mètres d’altitude où les cimes rivalisent entre elles et se fondent dans un paysage époustouflant. Un océan de neige recouvre la terre cinq à six mois de l’année. Les calottes glaciaires côtoient les forêts perdues sous des brumes insondables. Et les pitons rocheux se glissent dans la masse pour ne former qu’une succession de pics inaccessibles où le ciel et la terre ne font plus qu’un par moment.

Pralognan la Vanoise. C’est ici, blotti au pied de la Grande Casse que se cache ce petit paradis blanc. La route qui nous mène aux neiges éternelles est un défilé de montagnes gigantesques. L’ombre plane au dessus de nos têtes, comme une piqure de rappel : « Bienvenue dans ce pays montagnard où l’hiver est plus froid et plus neigeux qu’ailleurs ! » Mais la beauté des lieux efface notre appréhension et nous entraine toujours plus haut.

Sur les hauteurs du Mont Bochor – 2355 m d’altitude

Je crois que c’est le moment de vous révéler que l’ascension en voiture n’a pas été de tout repos. Juste avant notre départ, nous avons changé de voiture en oubliant de mettre nos pneus neiges. On pensait que de simples chaines suffiraient sauf que … Arrivés dans le village, on s’est retrouvé bloqué dans une gadoue de neige impressionnante et quand on a voulu chainer, on s’est aperçu qu’elles n’allaient pas ! Je vous passe l’épisode où on a réussi tant bien que mal à monter la voiture jusqu’au chalet que l’on avait loué. Au final, le concessionnaire nous explique au téléphone que notre nouvelle voiture ne peut supporter que des pneus neiges ou bien des chaines spécifiques qui coutent 400€ … Bref, tout ça pour vous dire qu’avant de partir à la montage vérifiez bien que vos chaines passent ou mieux encore, équipez vous de pneus neiges !

Mise à part cet incident, Pralognan a totalement comblé nos attentes ! Entre le domaine skiable, le village à découvrir et les activités à faire à côté, nous n’avons pas vu la semaine passer. Retour sur nos meilleurs moments dans cette station de haute montagne …

 SKIER DANS UNE STATION 100% NATURE  

S’il y a bien une chose que l’on a adoré faire, c’est bien d’aller skier ! Le domaine de Pralognan a la particularité de se trouver en pleine nature : on peut donc croiser des bouquetins, longer les forêts du massif de la Vanoise et surtout profiter de panoramas exceptionnels face à la Grande Casse, un des plus hauts sommets à 3855 mètres d’altitude.

Les vingt-quatre pistes sont ouvertes à tout le monde, de la verte à la noire sans compter les zones ludiques et les nombreuses remontées mécaniques qui permettent de passer de 1410 mètres à 2350 mètres en quelques minutes. Je me souviens encore de cette vue, depuis les hauteurs du Mont Bochor, juste après être descendue du télésiège d’Ancolie. Les rayons du soleil perçaient par endroits les nuages inondant alors la chaine montagneuse d’une douce lumière. Un moment fort en émotions !

| Sur les plus hauts sommets des Alpes

Je pourrais vous dire que je suis une très grande skieuse comme Nicolas, que j’ai descendu des noires, fait des figures freestyle, dévaler les pistes comme un boulet de canon et même tenté le hors-piste (bon oui ca c’est vrai et c’était vachement rigolo jusqu’à ce que je rate un virage). Mais en fait, j’ai appris à skier que très récemment. En vérité, c’est Nico qui m’a tout appris ! Lui qui tient sur des skis depuis l’âge de 3 ans autant vous dire qu’à côté de lui, je fais pâle figure.

Depuis quelques années, je me traine une sacrée poisse ! A ma première classe de neige, je me suis foulée la cheville et on m’a oublié sur la piste. Je revois encore le car qui démarre sans moi. Heureusement qu’un pisteur m’a retrouvé sur ces entrefaites et a appelé mon prof pour lui demander s’il n’avait pas oublié quelqu’un. Ma première fois au ski avec Nico, c’était à Villard de Lans. En négociant un virage, je me suis fait une entorse de la main. Ne me demandais pas comment j’ai fait, moi même je l’ignore. Et enfin, un hiver aux Menuires un fou furieux m’a percuté par derrière. Verdit : coup du lapin et minerve pendant 3 semaines. #PierreRichard c’est moi ! Enfin c’était moi …

J’ai réussi à passer ma semaine à Pralognan sans me casser quelque chose ! Un miracle ? Je ne sais pas mais vous ne pouvez pas savoir comme je suis contente d’avoir survécu à tout ça. Et d’avoir laissé derrière moi ma malchance …

Faites défiler ↑
 

| Une toute première fois en famille

Au vu de ma « grande expérience » et des supers souvenirs que Nico avait gardé de ces vacances à la neige, nous avons décidé d’inscrire Mat’ à l’Ecole du Ski Français. Un bel après-midi, il a donc rejoint ses petits camarades au Club des Piou-Piou pour sa première leçon. J’avais un peu d’appréhension en le voyant s’éloigner avec les moniteurs. Est ce qu’il va aimer ? Ne va t’il pas faire une crise pour ne plus y retourner ?

Et finalement … Cette semaine a l’ESF a été une véritable réussite ! Tous les jours, on le récupérait le sourire aux lèvres et il était fier de nous raconter ces petits exploits. Son meilleur moment : la remise des médailles pardis ! Pendant ce temps, on gardait Mimi avec nous trop petite encore pour rejoindre son frère.

| Pénétrer dans les coulisses de la station

Parce qu’une station de ski, c’est aussi des hommes et des femmes qui travaillent de concert pour que notre passion commune existe. Pralognan la Vanoise propose de découvrir l’envers du décor, les « coulisses de la station » pour se rendre compte de l’immensité de la tâche qui les attend chaque jour. Toutes les semaines, ils tirent au sort une personne lors du jeu « Monte dans ma dameuse » qu’organise l’Office du tourisme.

Nous avons eu la chance de pouvoir partager le quotidien d’Olivier, dameur professionnel depuis près de 20 ans. Un matin, nous l’avons rejoint en bas de la piste rouge d’Iseran (réservé aux slaloms) pour monter à bord de l’unique dameuse à treuil du domaine, rien que ça ! Cet engin permet de damer toutes les pistes même les plus escarpées grâce au treuil d’un kilomètre de long.

Et quand je dis « escarpé » … D’en bas, on ne s’imaginait pas que la piste avait autant de dénivelé. Par moment, on avait l’impression d’être en haut des montagnes russes, juste avant que le wagonnet ne nous lâche dans le vide. Heureusement que le treuil était là pour nous empêcher de glisser jusqu’en bas ! Une expérience qu’on est pas prêt d’oublier …

Faites défiler ↑

 

Faites défiler ↑

– Possibilité de découvrir le fonctionnement des remontées mécaniques (celle du téléphérique du Bochor), le travail et l’entretien en s’inscrivant gratuitement à l’office du tourisme.
– Pensez à retirer le « Petit Journal » de la station pour savoir quand cette journée à lieu. Il n’y a pas beaucoup de places, alors ne tardez pas si vous voulez avoir une petite place.

| Suivre la descente en flambeaux

Autre moment fort d’une station en montagne : la descente en flambeaux ! Bien plus qu’une tradition, c’est un rituel désormais ancré dans les moeurs. C’était la première fois que j’assistais à cette ronde nocturne un brin hypnotique où la lumière des flambeaux se mêle à celle des pulls rouges. Un peu comme si on était sur une grande scène de théâtre en plein air !

Le clou du spectacle : le vin chaud servi à la fin et cette ambiance bon enfant.

DÉCOUVRIR UN AUTHENTIQUE VILLAGE DE MONTAGNE 

Pralognan la Vanoise n’est pas seulement qu’une station, c’est aussi un village de montagne avec une histoire. Au coeur des monts les plus enneigés, se cache des habitants chaleureux et accueillants ! Tout le monde se dit bonjour et les commerçants nous demandent comment s’est passé la journée. On se sent comme à la maison …

Le village n’est certes pas immense mais on est loin des stations « bétons » où les bâtiments rectilignes s’alignent en ordre serré. Ici, on prône l’authenticité avec des chalets en bois plantés à flanc de montagne, de petites maisons en pierre édifiées tout près de forêts de sapins. Une petite église s’élève au centre de la place où se tient régulièrement des marchés. Tout respire le calme, la nature, les grands espaces. Tout ce que j’aime !

| Flâner sur le marché

On a adoré parcourir le village surtout à l’heure du marché. Une dizaine de stands proposent les meilleurs produits de la région, entre le fromage, la charcuterie, le vin, les chocolats et autres petites douceurs sucrées … On ne sait plus où donner de la tête !

– Il a lieu tous les mardis et les vendredis toute la journée sur la place en face de l’Office du tourisme.

| Gouter à la cuisine savoyarde

Qui dit montagne, dit fromage ! Et oui, c’est le moment où jamais de se régaler avec les spécialités savoyardes : fondue, raclette, tartiflette, croziflette … J’en passe et des meilleures. En une semaine, on a eu le temps de gouter à presque tout. Heureusement qu’on se dépensait à côté sinon ma balance afficherait deux kilos de plus !

× Au Régal Savoyard
Rue du Grand Couloir, 73710 Pralognan-la-Vanoise | Tel : 04 79 08 74 76
Ce petit restaurant typique des montagnes se trouve au pied des pistes et propose des plats traditionnels comme le farçon ou la potence. Ne manquez pas leur fondue aux morilles, un véritable délice !

RANDONNER DANS DES PAYSAGES INCROYABLES 

Même en hiver, on peut facilement randonner à Pralognan ! Et pourquoi s’en priver surtout quand on sait que le village se trouve au coeur du Parc National de la Vanoise où des centaines de kilomètres de chemins sillonnent les plus beaux paysages de la région. Amoureux de la nature ou tout simplement sportif, c’est le moment de laisser vos skis de côté pour explorer la faune et la flore environnante.

| Prendre de la hauteur à la Corniche

Quand je vais quelque part, j’adore prendre de la hauteur pour avoir une vue d’ensemble. Le sentier de la Corniche est l’endroit idéal pour se dégourdir les jambes tout en profitant d’un panorama exceptionnel sur le village et ses montagnes. Un chemin forestier permet d’atteindre le point de vue facilement, ça grimpe un peu mais à la fin, la récompense est là. Pensez à prendre une luge pour redescendre plus vite mais attention dans les virages où vous tomberez dans le vide …

– Durée : 1h A/R avec un fort dénivelé.
– Départ : juste avant le téléski du Poucet au Hameau du Plan.
– C’est un sentier raquette mais on est monté à pied sans encombre.
– Pensez à vous arrêter à l’Office du tourisme pour récupérer le plan des sentiers d’hiver (raquettes et piétons). Il existe 9 sentiers régulièrement entretenus et surtout balisés.

| Balade en raquettes dans la forêt des Glières

Je rêvais depuis toujours de faire une balade en raquette ! Un après-midi, on est donc parti avec l’ESF pour une escapade nature et gourmande dans la foret des Glières. Yannick notre guide est un véritable passionné : chaque arbres, la moindre petite empreinte, le plus petit son n’ont de secrets pour lui. Il nous a également expliqué comment marcher avec des raquettes, alors oui ça n’a pas l’air compliqué au premier abord mais ces conseils étaient les bienvenus surtout son fameux « pas de montée ».

Après l’effort, le réconfort : on a dégusté de délicieux pains de la boulangerie La Marmottine avec une confiture de lait artisanale. Le top ! Juste avant de rentrer, la brume s’est rapidement installée dans la forêt. On ne voyait pas à deux mètres, ça avait un côté mystérieux et irréel à la fois. Malgré le froid, j’ai apprécié chaque instant ! Au prochain hiver, on prévoit même d’investir dans nos propres raquettes pour des balades improvisées à la montagne.

– Chaque jour, l’ESF organise des sorties raquettes pour nous faire découvrir des lieux secrets. En dehors des vacances scolaires, ils proposent des sorties gourmandes comme la notre.
Renseignements et inscriptions à l’Ecole de Ski Français – www.esfpralognan.fr – tel : 04 79 08 72 25
– Tarif : sortie à la demi-journée 28 euros + ticket piéton 9 euros + location de raquettes et bâtons pour la demi journée 5 euros.

| En prendre plein les yeux à la Cascade de la Fraîche

Vous avez déjà vu une cascade prise dans la glace ? C’est vraiment quelque chose à voir ! J’avais repéré cette randonnée mais j’avais peur qu’avec la neige, elle ne soit pas accessible. Par chance, l’enneigement n’était pas très important et nous avons passé un très bon moment hors des sentiers battus.

La balade commence depuis le hameau des Fontanettes. En longeant la route forestière on arrive dans les bois de la Glière. Tout est silencieux, un épais manteau neigeux recouvre chaque centimètres carrés de terre. Un premier ponton en bois mène au Cirque de l’Arcelin, la vue y est imprenable. En remontant plus haut, la tache devient plus difficile mais un deuxième point de vue nous attend, plus beau que le premier. Le soleil commence à se coucher, inondant alors la vallée d’une lumière mordorée. S’il y a bien une balade à faire, c’est bien celle ci !

– Durée : 2H A/R – 124 mètres de dénivelé
– Départ : piste forestière en direction du pont du Creuset.
– A ne pas rater : le point de vue depuis la table d’orientation à la fin de la journée.
– On vous recommande vivement de faire cette randonnée en raquette pendant l’hiver. On l’a faite sans mais on a pas mal galéré : c’était extrêmement glissant et verglacé. A ne pas faire avec des enfants !

VISITER UNE CHÈVRERIE TENUE PAR DEUX PASSIONNÉS 

Dernier coup de coeur de la semaine et non des moindres : la Chèvrerie de Chavière. Audrey et Sylvain élèvent une centaine de chèvres laitières dans la vallée de Pralognan depuis 2010 et fabriquent eux mêmes leurs fromages. Un soir, nous y sommes allés avec les enfants pour découvrir leur métier, mais surtout leur passion pour les chèvres et la montagne.

Ainsi, on a pu assister à la traite de 17h et même y participer (avec la machine et à l’ancienne à la main), découvrir les derniers nés et leur donner le biberon. A la fin, on a dégusté toute une flopée de fromages traditionnels (comme la Meule de chèvre, la tomme de Chavière, P’tit Mont-Blanc enrobé, et la tomme de chèvre mon préféré) avec un excellent vin blanc de Savoie et un jus de pomme artisanal.

Faites défiler ↑

237 route de la Portettaz, 73710 Pralognan La Vanoise – Tel : 07 79 00 70 84 – site internet
– En hiver, découverte de la traite du soir dans la chèvrerie en s’inscrivant à l’office du tourisme.
– L’été, la visite guidée comprend une randonnée vers l’alpage pour la traite du soir.
– Tarif : 8 euros par personne.
– La boutique est ouverte tous les matins de décembre à avril et de 16h30 à 18H30. De mai à septembre, ouverte seulement le matin. On les retrouve également sur le marché de Pralognan le mardi et vendredi matin tous les étés et les hivers.

INFOS PRATIQUES

Lors de cette semaine, on a préféré prendre des forfaits à la journée car on avait prévu tout un tas d’activités. Au final, j’ai skié 2 jours et Nico 3 (une journée supplémentaire où il a pu skier sans trainer son petit boulet de femme adorée).
Il faut savoir que le ski est gratuit pour les enfants de moins de 5 ans et les plus de 75 ans (pour emprunter les remontées, il faut quand même retirer un forfait gratuit au guichet).
Lorsque vous achetez un forfait, plus besoin d’amener une photo d’identité : ils « scannent » votre visage.
Pensez à bien garder votre forfait ! Celui-ci coute 2€ au premier achat (personnel et non cessible) et peut-être rechargé autant de fois qu’on veut. On peut également l’utiliser pour la piscine, la patinoire et le ski nordique d’une saison à l’autre ; et surtout dans 95% des stations de ski françaises.

× Forfait journée Pralognan la Vanoise : 29,50€
× Forfait 6 jours Pralognan la Vanoise : 151,50€
× Forfait Grand Ski 6 jours (+ La Plagne et Courchevel) : 167€

× SKISET Latitude :
Avenue de Chasseforêt, 73710 Pralognan | Tel : 04 79 08 70 45 | Site internet

Pour cette semaine de ski, nous avons choisi de louer les skis de Mat’ chez Skiset depuis leur site internet (réduction en réservant en ligne). Le service est top et l’équipe super accueillante ! Possibilité de louer des raquettes (c’est ici qu’on a pris les nôtres pour la balade avec l’ESF), poussettes luge, splitboard … Vous trouverez la boutique juste en face de l’office du tourisme.


× ESF :
69 rue du Grand Couloir, 73710 Pralognan la Vanoise | Tel : 04 79 08 72 25 | Site internet

Carte de 6 cours consécutifs le matin ou l’après-midi 119€ hors vacances.

Le tarif n’inclut pas l’assurance qui est facultative.
Comme on vous le disait plus haut, c’était la première fois que Mat’ montait sur des skis. A cette occasion, on l’a inscrit à école du ski français pour ses premières leçons. Pendant une semaine, il a été au Club des Piou-Piou avec une vingtaine d’autres enfants de son âge. On a préféré le mettre les après-midi pour ne pas avoir à courir tous les matins. A la fin de la semaine, on leur remet une médaille (il a eu celle des Blanchots) ainsi qu’un livret.
Le casque et les skis sont obligatoires (pensez aux lunettes de soleil pour leurs petits yeux). Pensez aussi à son petit gouter (des compotes à boire) que vous glisserez dans une de ces poches.
Horaires : du dimanche au vendredi de 14H15 à 16H30 (changement suivant les périodes).
× Chalet le Merlet
Pralognan la Vanoise – Site internet  – Tarif : 745 euros la semaine hors vacances

Nous avons déniché un superbe chalet à 5 minutes à pied des pistes sur le site de la Centrale Réservation. Les photos ne lui rendent pas justice mais on a eu un gros coup de coeur pour cet endroit. Nous étions 4 adultes et 2 enfants.  A l’intérieur, il y a deux chambres dont l’une mezzanine et un canapé lit. Le salon est immense et la cuisine super bien équipée. On retient les deux salles de bains, hyper pratique pour éviter de patienter. Et les nombreux livres et jeux pour s’occuper en soirée.


Nous tenons à remercier l’office du tourisme de Pralognan la Vanoise pour la journée de ski et la sortie en dameuse, ainsi que Skiset Latitude et l’ESF Pralognan pour la balade en raquettes. Comme toujours, nous restons libre dans le choix des photos et de nos propos.

Commentez, partagez et épinglez !

A très bientôt sur le blog,

Marjo & Nico

Total
6
Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

mattis porta. consectetur sit dolor justo et, suscipit elit. accumsan Aenean quis,