La maison La Mauny à Rivière Pilote

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler de rhum. Et tout particulièrement de distilleries. A dire vrai, on ne peut pas passer au travers puisqu’onze d’entre elles sont disséminées un peu partout sur l’île. Et finalement on trouve ça plutôt bien : pas besoin de faire des kilomètres pour visiter ou tout simplement acheter une bouteille de rhum. Bon en même temps si vous êtes déjà venus en Martinique, vous devez savoir que du rhum, on en trouve en veux-tu, en voilà.

Faire le tour de toutes ces distilleries était donc comme une évidence. En quatre ans, on avait largement le temps d’aller voir chacune d’entre elles. Que ce soit le temps d’une demi-journée en explorant les entrailles des machines et les magnifiques jardins créoles qui vont avec, ou bien en passage express. Par « express », il faut comprendre un arrêt en boutique pour faire quelques petites emplettes. En tout cas ce qui est sur, c’est qu’on ne manquera pas de rhum avant une bonne dizaine d’années !

 SE PERDRE DANS LES CHAMPS DE CANNE À SUCRE

La Mauny est l’une de ces distilleries. Un matin, on s’est arrêté découvrir le domaine  en coup de vent. Parce qu’on allait à l’anse Figuier et que c’était sur la route. Vous vous souvenez de l’anse Figuier ? C’est cette jolie plage aménagée de sable blanc bordée de cocotiers entre Sainte-Luce et le Marin. Le domaine se trouve près de Rivière-Pilote, un petit bourg situé dans le sud de la Martinique. Cernés par les champs de canne à sucre, la route nous a complètement dépaysé : la distillerie La Mauny, perdue dans cette campagne, apparait comme un phare avec sa devanture colorée.

la-mauny-1-3

LA MAUNY, UNE DISTILLERIE À TAILLE HUMAINE

Au premier abord, le domaine nous a paru moins grand que Clément, Depaz ou J.M. Mais finalement, cette distillerie a l’avantage d’être plus authentique : en pleine saison, l’usine filtre de bonnes odeurs de bagasses brulées tandis que le va et vient des tracteurs débordants de cannes à sucre fraichement coupées, nous met tout de suite dans l’ambiance. Ici, on travaille la canne dans le bruit des machines et sous l’oeil perçant des pic-boeuf. Comme on était de passage, on a pas eu le temps d’en apprendre plus sur la distillerie mais sachez que c’est tout de même possible puisqu’ils proposent une visite guidée du domaine.

Pour nous, direction la Cabane à Rhum pour faire quelques achats dans la boutique de la marque. Il y en a pour tous les gouts : blanc, vieux, rhums aromatisés, cocktails  … Et pour les indécis, on peut même déguster quelques produits (bon en fait, c’est surtout Nico qui déguste car moi c’est pas trop mon truc). D’après lui, La Mauny est plutôt un rhum de type fruité et végétal. Mais bon, pour ce qu’il en connait … Il faut dire que le Ti’ Punch, il le déguste qu’avec du vieux !

la-mauny-1la-mauny-1-5

LE SACRO-SAINT TI’ PUNCH

Tiens, en parlant de Ti’ Punch … Venir en Martinique sans en boire un est carrément un sacrilège ! C’est LA boisson des Antilles, la plus aimée et la plus … dégustée ! Elle se boit « presque » à chaque heure de la journée, c’est une sorte de coutume. Il faut savoir que de nos jours, elle n’est pas suivie à la lettre. Mais ça arrive que pendant les fêtes locales, on sorte une bonne bouteille de rhum pour se préparer un Ti’ Punch. Et attention, chaque heure à son « petit » nom :

– le matin vers 6h (oui oui) juste avant le petit déjeuner, on commence avec le « décollage » suivi d’une bonne rasade d’eau de coco pour éteindre le feu,
– puis à 10h, on prend le « didico » avec un encas s’en suit à 11h du « ti’ lagoute« ,
– vers 12h, c’est le fameux citron-rhum-sucre plus connu sous le nom de « CRS« ,
– après le repas, un bon « ti’ sec » (rhum blanc nature) pour digérer tout ça,
– dans l’après-midi c’est le « ti’ pape » avec une partie de dominos,
– et enfin le soir, une petite « partante » en quittant le lolo pour bien dormir la nuit (si t’es pas déjà en train de comater avec tout ce que tu as bu avant !).

Le vrai Ti’ Punch est très simple à faire : on verse une cuillère à sucre brun dans un verre et on presse un quartier de citron (qui sera ajouté dedans). Quand le sucre est dissout, on ajoute un doigt de rhum et on remue avec un bois lélé ou une cuillère. A déguster sans glace !

la-mauny-1-6


conseils

• S’y rendre : Le domaine La Mauny se trouve sur le bourg de Rivière Pilote. 0596 62 62 08 – Site internet de la marque.

• Visite guidée : 3,50 € du lundi au samedi. Plus de détails sur le départ des visites sur leur site. L’idéal étant d’appeler avant pour voir si la visite guidée est bien programmée.

On vous dit à très bientôt pour de nouvelles aventures,
Marjorie & Nicolas

Total
3
Shares

Laisser un commentaire