Mon petit coin de paradis …

Mon petit coin de paradis, c’est chez moi … en Martinique. J’y suis comme dans une petite bulle, un cocon … et je m’y sens bien. Depuis que nous avons emménagé dans cette nouvelle maison, on découvre enfin ce que c’est que de « vivre sur une île ». On revit, on profite de chaque instant, on s’émerveille devant les beautés que nous offre la Nature. Et même si notre ancien appartement avait une vue de rêve face à la mer, avec des bateaux, des couchers de soleil aux milles et une couleurs et des bancs de dauphins ou de baleines … On ne regrette pas le choix que l’on a fait, loin de là.

Je ne me lasse pas d’entendre le chant des oiseaux le matin, de déjeuner avec les colibris pendant qu’ils s’abreuvent juste à côté de nous. De voir notre petite crevette s’amuser comme un fou dans le jardin ou de courir après le chat quand celui-ci ne fait pas la sieste sur l’un des fauteuils de la terrasse. Et comment ne pas résister devant un si joli jardin tropical ? Tout est si différent de la métropole, on apprécie chaque plantes, chaque arbres qui poussent à un rythme étourdissant. Le citronnier grandit lentement au gré des averses et du soleil,  on savoure les mandarines du voisin et on attend patiemment que le maracudja (fruits de la passion) offrent ses premiers fruits. C’est un tout nouveau rythme de vie, on vit au jour le jour et on ne sait jamais ce que demain sera fait : du beau temps ? de la pluie ? Qu’importe … Quelque part sur l’île, il y aura toujours un rayon de soleil pour agrémenter nos journées.

Et même si les vilaines biquettes du voisin d’en bas dévorent tous mes hibiscus un par un, que l’on doit jouer au « berger » pour les chasser de notre jardin … Même si notre quotidien est pimenté par des bébêtes qui  m’obligent à appeler ma moitié pour s’en débarrasser, même si on croise des scolopendres, des ravets ou encore des matoutous … Et même parfois, des petits nuisibles si mignons comme des manicous en haut d’un cocotier ou des bernards l’hermitte sur la terrasse …

Malgré tout ça, on s’y plait bien dans cette maison … C’est notre petit coin de paradis : )

jardin18

jardin11

jardin6jardin7mon-jardin

jardin9jardin15jardin2

jardin17jardin21jardin22

jardin25jardin24jardin4séparation2Retrouvez toute l’actualité de Carnet de Ti’ Piment sur les réseaux sociaux. Et si vous ne voulez manquer aucun de nos articles, inscrivez vous à la newsletter gratuite du blog :) Bonne semaine à vous !
new-signature-blog

 

 

11 commentaires

  1. Rhaaa les Bernard-l’Hermite… Je sais pas pourquoi mais ça me fait peur ;) Je viens de passer 2 semaines en Guadeloupe et même si mon copain a beaucoup couru pour chasser ces quelques nuisibles je dois avouer que le cadre de vie m’a plus que ravie :)
    Ta maison et ce jardin tropical, c’est juste magnifique !

  2. Quel blog MAGNIFIQUE !

    On entend votre amour pour cette île, pour son mode de vie, sa population, et on se régale de vos commentaires avec encore plus de plaisir, sans même parler des photos qui sont paradisiaques. Moi j’ai cru que la photo de la coco était un futur cache-pot de fleurs… avant de réaliser que c’était peut-être un abreuvoir pour les oiseaux … mdr !

    Mon mari et moi sommes entre deux chaises, la Martinique ou la Guadeloupe, pour venir sonder pendant 2 ou 3 semaines le terrain avant de décider à nous y établir ou non, car nous recherchons justement ce type de mode de vie.

    Nous ne nous reconnaissons plus dans la mentalité métropolitaine, et rien ne nous rattache ici.

    A presque 50 ans, nous aimerions une vie riche et non de riche, une vie de partage et non de méfiance, une vie de soleil aussi bien dans le ciel que dans le cœur, avec des gens vrais et sympathiques, et surtout moins sophistiqués, péremptoires et arrogants..

    Alors quand je lis ce magnifique blog, l’envie de choisir la Martinique m’étreins…

    Mais en avons nous les moyens ? combien coûte une petite maison avec 2 chambres et un joli petit jardin (histoire d’avoir des fruitiers et un petit potager mais aussi des fleurs) ? Quelle région est la moins venteuse et/ou exposée le plus aux cyclones et tempêtes ?

    L’eau douce est-elle rare ? Est il mal venu ou mal vu de se faire une toute petite piscine (genre 3×5 M) ? de Quid de la pollution (industrielle et/ou agricole : pour exemple la réunion se détruit et détruit ses lagons à force de pollution dans les champs et des nappes sous terraines d’eau douce) ? Peut on pécher en mer et en rivière et manger sans risque ses poissons ?

    Quel beau cadeau peut-on faire à un martiniquais anciennement métropolitain qui vous reçoit pour le remercier (du vin français bordeaux ou bourgogne, du foie gras, du saucisson sec, autre chose ???) ? Et un martiniquais de naissance qu’aimerait-il en provenance de métropole ? Autant ne pas arriver les mains vides cela ne nous coûte pas grand chose à glisser dans nos bagages et risque de faire grand plaisir à celui qui reçoit ce petit cadeau non ?

    Même si vous ne pouvez pas me répondre, je tiens à redire que ce site blog est fabuleux, et je garde précieusement cette adresse web pour la faire partager à quelques connaissances

    Merci pour le beau moment passé ici, et pour toutes les infos obtenues ou à obtenir

    Claude & Valérie

  3. Je me retrouve toujours sur ton blog quand le besoin de partir se fait à nouveau trop fort… Plonger dans tes billets me rappelle notre voyage en famille et me fait du bien… Nous avons pu expérimenter toutes ces choses le temps de 3 semaines, elles m’ont laissé un goût de reviens y, d’autant plus quand l’hiver arrive en métropole… J’ai encore dans la bouche le goût des Maracudja, le matin et les bruits nocturnes qui raisonnent dans ma tête… Comment se passe votre retour en métropole ? Je suppose que cela doit faire tout drôle le premier hiver après 4 années ?

    1. Coucou Laurette, le retour se passe bien dans l’ensemble même si on souffre beaucoup du froid. On pense même à faire une nouvelle demande pour repartir en Outre-mer mais nous devons attendre 3 ans :( Ca vous tente ta famille et toi ?

      1. Salut Marjorie !!! Oh oui ça me trotte depuis plusieurs années d’autant que mon conjoint aurait des facilités de mutations aussi… Et moi en bossant dans le tourisme et/ou le web, il y a toujours moyen de se débrouiller… J’ai toujours aimé voyager mais c’est notre récent séjour en Martinique avec les enfants qui m’a ouvert les portes d’une éventuelles expatriation « réelle » en famille… Pas loin d’un an que nous sommes rentrés et j’y pense encore quasiment tous les jours ! Le seul frein – mais non des moindres- reste la structure familiale, à savoir que je suis séparée du papa de mon premier fils et il n’est pas envisageable pour le moment de s’éloigner pour le confort et l’équilibre de notre loulou. Mais l’envie se fait de plus en plus forte… Alors j’essaye de motiver le premier papa aussi ! Hihi ! En tout cas je ne doute pas un instant que quand on y goutte cela doit être difficile de revenir en France… Et puis 3 ans ça passe vite ;)

Laisser un commentaire