Les Cascades de Didier : une escapade à ne pas rater {Fort de France} #1

Connaissez vous les Cascades de Didier en Martinique ? N. et moi y sommes allés le week end dernier, c’est tout simplement splendide ! Mais le sentier ressemble beaucoup à un parcours du combattant. Comme beaucoup disent ici, après l’effort le réconfort, la deuxième s’offre aux plus méritants ! Nous avons beaucoup aimé cette randonnée, certes un peu physique, surtout si vous avez une P’tite crevette sur le dos comme nous mais elle en vaut sincèrement le détour … Par contre, nous n’avons pas poussé jusqu’à la seconde car l’accès est assez dangereux pour y aller avec des enfants surtout en bas âge.

Pour s’y rendre, rien de plus simple : il faut suivre la route de Didier – c’est par cette même route d’ailleurs que l’on rejoint l’usine Didier qui produit l’eau pétillante locale – et de suivre le parcours de santé. Attention cette route est pas mal empruntée par les joggeurs et les famille, donc roulez au pas. Juste après la station d’épuration, garez vous et vous y êtes ! Le sentier démarre à cet endroit. Le terrain est privé, comme vous pouvez le voir sur les photos, mais tout le monde emprunte ce sentier pour marcher jusqu’aux cascades. Je vous recommande vivement de vous munir d’une lampe torche et de chaussures de randonnées – normalement il est interdit de s’y baigner ou d’y baigner des animaux mais beaucoup de personnes passent outre l’interdiction ! -.

Le point de départ de la randonnée, c’est la station d’épuration sur votre gauche. Vous longez la clôture et là commence la descente jusqu’à un pont. N. avait P’tite Crevette sur le dos, moi le sac à dos et l’appareil photo aquatique. J’ai hésité avec mon reflex et finalement j’ai bien fait de prendre le petit vu l’état du parcours … Certes les photos ne sont pas tip top mais au moins vous avez un petit aperçu du site. Attention si vous avez des enfants, c’est un peu sportif et le terrain est un peu glissant par moment. Je vous déconseille d’y aller par temps de pluie ! Après le pont, vous remontez le sentier et vous arriverez dans le tunnel des horreurs ! C’est là que vous penserez à moi en sortant votre lampe torche (le mieux c’est une frontale), préparez vous à entrer dans le repère des chauves souris ou rats volants qu’ils appellent ici … Rassurez-vous, on en a vu qu’une ! Si vous progressez en silence, elles ne viendront pas vous embêter. Le tunnel fait une centaine de mètres et n’est pas éclairé, par moment la rembarde est cassée donc on joue un peu à l’équilibriste sur les conduites d’eaux. Avec un peu de chance, vous ne tomberez pas dans la gadoue …

A la sortie du tunnel, prenez tout de suite le sentier très étroit sur votre droite. Ainsi vous longerez tout le long les gros tuyaux – Il est possible de remonter le lit de la rivière Duclos, mais vous resterez bloqué à un moment donné -. Il y aura encore de la grimpette, quelques dénivelés, vous longerez le cours d’eau et vous arriverez enfin au barrage de captation d’eau, la première cascade n’est pas très loin derrière. Finalement, la marche aura durée une vingtaine de minutes. On s’est posé un peu pour prendre des photos et nous sommes repartis en arrière, l’accès pour la deuxième cascade nous a un peu calmé : il faut faire un peu d’escalade à l’aide d’une corde ! Et d’après ce qu’on nous en a dit, le sentier est plus long et il y a beaucoup d’obstacles. Ce n’est que partie remise, nous reviendrons la prochaine fois sans le petit. Si vous voulez rejoindre la deuxième cascade, il faut traverser le bassin et monter le sentier qui s’ouvre dans la végétation (cf. voir la dernière photo)… A ce qu’il parait, elle est magnifique ! Retrouvez dans le lien suivant un joli reportage sur les cascades de Didier réalisé par ATV !


entrée-panneau-cascade-didier
double-3
cascade-didier-8
double-1
cascade-didier-6
double-2
casade-didier-2
cascade-didier-5
cascade-de-didier-1
double-5
cascade-didier-4
cascade-didier-1
double-4


conseils(1)S’y rendre …
De Fort-de-France, suivre la route de Didier jusqu’au bout, passez le tunnel suivre le parcours de santé jusqu’à arriver à la station d’épuration. Garez vous à côté ! Longez la clôture sur votre gauche et vous arrivez au début du sentier qui mène aux cascades. Il est rappelé qu’il est interdit de s’y baigner ou d’y baigner des animaux. Il est également interdit d’y pique niquer, de pêcher ou de laver son linge … !

Nos conseils …
Pensez à prendre de bonnes chaussures de randonnées ainsi qu’une lampe torche (frontale c’est mieux). La randonnée dure 3H environ si vous faites les deux cascades. Attention, un randonneur nous a signalé qu’il y avait des trigonocéphales dans le coin (serpents venimeux) !

 Et vous, êtes vous déjà allés aux cascades de Didier  en Martinique ?
Je vous dis à très bientôt sur le blog,

marjorie-sign(1)

13 commentaires

    1. Coucou et merci pour ton com’ !! Je suis allée voir le tien par curiosité et j’ai A-DO-RÉ ! J’aime beaucoup ta façon de raconter les choses :) Du coup je me suis inscrite à ta newsletter wordpress. Hâte de voir tes prochaine aventures et tes photos sont également superbes. Bonne soirée

  1. Bonjour,
    Et attention aux mauvaises rencontres dans le tunnel…. Nous avons croisé un beau spécimen de trigonocéphale (Appelé crotale fer de lance par ailleurs…:-)
    il était à quelques mètres de la sortie du tunnel.

    1. Bonjour, oula en effet pas terrible comme rencontre ! Je ne savais pas qu’il y en avait dans ce coin … Je vais rajouter un petit mot dans mon article à ce sujet, merci pour l’infos :) Du coup, vous avez continué votre balade ? Bonne soirée, Marjorie

  2. Bonjour, merci pour ces informations.La cascade vaut le coup d’oeil et en effet, la lampe est bien utile! Nous tenons à noter pour tous les prochains randonneurs que l’entrée du chemin pour la cascade ne se fait pas au bout de la route où il y a aussi un départ de sentier. Nous étions environ une dizaine de groupes à s’être trompés en même temps que nous. L’entrée du sentier pour la cascade est sur la gauche après un bassin qui a des barbelés, un chemin descend abruptement.
    . .

  3. Nous ont a été jusqu’à la deuxième chemin difficile mais quelle régale c était magnifique il faut pas avoir peur de ce mouiller les pieds

  4. Bonjour,

    Testé et approuvé, vraiment sympa a faire et une petite heure allé retour photos comprises. Bien sur sans la baignade. Nous y sommes allé avec ma compagne après une forte pluie l eau s en est trouvée un peu fraiche :).
    Concernant le tunnel il y a beaucoup de chauve souris, mais en sommeil donc pas de stress( attention pour ceux qui sont effrayés elle commence à chasser un peu avant la tombée fe la nuit!).
    La prochaine fois on attaque la seconde cascade. Je dois corriger un leger probleme de vertige!

    A bientôt,
    Bastien

Laisser un commentaire