Martinique | Le Jardin des Papillons au Carbet

– Pour info : le site est désormais fermé depuis 2015 ! –

Sur la route pour le Jardin des Papillons au Carbet, je suis à l’affut comme d’habitude pour trouver un coin sympa à prendre en photo. N. est de bonne humeur aujourd’hui, il est d’accord pour s’arrêter à tous les endroits que je veux. J’en profite, et je mitraille dans tous les sens. On dirait un paparazzi, qu’il me dit. On roule vers le nord caraïbe de la Martinique, une partie de l’île que j’aime tout particulièrement pour son côté sauvage et authentique. On s’arrête de temps à autre, le long de la route : Case Pilote, Bellefontaine et bientôt le Carbet; c‘est là que nous nous rendons. Le soleil joue à cache cache, on espère juste qu’il ne va pas trop pleuvoir … M’enfin c’est vite dit, la pluie commence à pointer le bout de son nez. On s’en fiche, on est des warriors on continue notre route ! – À savoir qu’ici il peut très bien pleuvoir à un endroit et à 500 m ne rien y avoir ! – Let’s go, on tente notre chance … Et il faut bien avouer qu’à force, on évite d’aller quelque part les mains dans les poches.

Au départ de Fort de France, prendre direction le Carbet, après le tunnel. Quartier Anse Latouche. Le parking est assez grand, donc aucun soucis pour trouver une place. L’entrée du jardin est de 5 euros par adulte et de 2.50 euros pour les enfants – des tarifs convenables -. Le mieux est de venir à l’ouverture, vers 9H30 pour assister à la sortie des papillons. Pensez à garder votre ticket : il est valable 1 an et vous pourrez revenir si vous n’avez pas eu l’occasion d’effectuer la randonnée (chaussures de marche plus que recommandées et le sentier est impraticable avec des enfants de bas âge et/ou poussettes). Et oui comme vous vous en doutez, nous n’avons pas pu la faire puisque bébéchou nous accompagnait. Le gérant nous accueille chaleureusement et nous invite à suivre le guide pour la suite de la visite.
A savoir : Pour les familles, le jardin est praticable en poussette mais vous ne pourrez pas accéder à tout le site.

VISITE GUIDEE DANS L’UNIVERS DES PAPILLONS

J’ai adoré cette partie du Jardin : le guide, un étudiant antillais très sympathique et à l’accent créole chantant, nous a fait découvrir l’élevage des papillons. Des explications instructives et ludiques sur les différents stades (oeuf, chenille et la chrysalide), le développement de la flore et de la faune sur l’île notamment sur les espèces endémiques qui seraient en voie de disparition (par ex., les ouassous). Patient, il a répondu à toutes nos questions, on sentait sa passion pour ce petit univers. Même les enfants y ont trouvé leurs comptes : on a tous eu l’occasion de tenir dans nos mains un  papillon, mais aussi de caresser des chenilles ! C’était bizarre, certaines avaient des poils sur le dos, on aurait dit une brosse … Même N. s’est régalé, il a fait un lâcher de papillons sous les yeux ébahis de P’tite Crotte :) Mais il s’est vite calmé quand on lui a proposé de boire un peu de rhum arrangé aux chenilles … Perso, j’ai aussi passé mon tour mais à ce qu’il parait que ça serait bon pour les rhumatismes ! Mon seul regret sera de ne pas avoir pu assister à l’éclosion d’une chrysalide, mais ce n’est que partie remise. Certains papillons sont observables sous des niches, le reste étant relâchés dans la nature …

Pancarte jardin aux papillons
SONY DSC
SONY DSC
SONY DSC
Entrée du jardin
Bureau d'accueil
Visite guidée

Où se trouve la chrysalide ?
Où se trouvent les chrysalides ?

Gros plan sur une chrysalide
La Crevette et le papillon
Lacher de papillons
Tenir un papillon
Niche à papillons

A LA DECOUVERTE DES LIEUX ET DE SES CURIOSITES

Je reconnais que le jardin n’est pas si immense que ça mais la visite guidée est géniale. Le site est aménagé en pleine nature, on est donc partie tous les 3 à la conquête de la forêt tropicale. Bon certes, elle n’est pas si sauvage que ça puisque nous avons pu y circuler en poussette mais on s’y serait cru par endroit. La végétation est tellement dense qu’elle nous protège de la pluie – on l’entendait au dessus de nos têtes, mais on était bien peinard sous les arbres-. Pendant que N. s’occupait de notre baby boy,  – et oui je les ai lâchement abandonné – je suis allée explorer le reste. La balade est parsemée d’oeuvres contemporaines, d’instruments à vent et de statuettes … D’ailleurs, N. avait l’impression qu’elles se foutaient de lui à chaque fois qu’une roue de la poussette se coinçait dans un trou !

La randonnéeque nous n’avons pas pu faire, se trouve au dessus des huttes. Elle dure une trentaine de minutes et vous pouvez admirer la batterie Sainte Martheun fortin du XVIIe siècle et enfin la Vierge des Marins avec une superbe vue  sur la baie de Saint Pierre et la Montagne Pelée (prévu prochainement dans un article : Le Jardin des Papillons au Carbet – # Part. 2). Prenez des chaussures de marche – j’ai voulu essayer mes claquettes aux pieds, et j’ai renoncé en voyant comment ça grimpait ! -.

Pont 1
Sentier
Statuette 1
Pont 2
Pont en bambou géant
Feuille séchée

Un orgue à Angklungs
Un orgue à Angklungs

Statuette 2UNE PROFUSION DE COULEUR

Il y en a pour tous les gouts : des cocotiers, des calebassiers, des cacaoyers … Mais aussi des fleurs tropicales telles que la rose de porcelaine, l’ixora, l’alpinia rouge … J’ai même découvert une plante que je ne connaissais pas, ressemblant à un ananas rose ! Je vous conseille de faire cette jolie balade lorsqu’il fait beau, pour mieux voir les dégradés de couleurs. Mais attention ! N’oubliez pas votre anti-mousquitos – même avec je me suis fait piquer 1 à 2 fois, et biensur là où j’en ai pas passé … grrr -.

On termine la visite sous la pluie, dans notre précipitation on n’oublie de passer par la case « boutique ». En même temps, c’est pas très grave, on est trempé jusqu’aux os. Seul notre Crevette est au sec, à l’abri sous la protection de sa poussette. Au final, on a passé une très bonne matinée qui aura quand même durée 1H30.

Multicolore
Cacaoyer
Calebassier
marguerite
Fleur d'eau
Fleur rose
Feuille verte et rose
Gros plan fleur rouge
Plante ananas


conseils(1)
S’y rendre … 

Quartier Anse Latouche, au Carbet (juste après le tunnel, direction Saint Pierre) – 05.96.78.33.39
Horaires : LE SITE EST ACTUELLEMENT FERME DEPUIS 2015 !! Ouvert toute l’année le matin de 9h à 12h du lundi au samedi – Sauf pour le mois de septembre, ouvert seulement le samedi et le dimanche matin de 9h à 12h. Groupe possible sur réservation les jours non ouverts.
Tarif : 5 euros par adulte et 2,50 euros par enfants (4 à 16 ans).


Et vous, avez vous connu le Jardin des Papillons en Martinique ? 

Je vous dis à très bientôt sur le blog,

marjorie-sign(1)

 

2 commentaires

Laisser un commentaire