Road-trip Andalousie #2 : la belle Séville

S’il y a bien une ville que je voulais absolument visiter, c’était bien Séville. Et en étant qu’à une petite heure de route, on ne pouvait pas faire l’impasse. Surtout qu’on allait quitter la province de Cadix pour rejoindre Malaga. En tout cas, j’ai vraiment A-DO-RE Séville !! Retour sur cette superbe journée dans la capitale andalouse … 

—–—

Day 2
 

 

SEVILLE

 

 

11 H. Ce matin, c’est un peu tard que nous partons de Jerez de la Frontera. Pour tout vous dire, on a profité de notre toute première grasse matinée depuis des lustres (#viedeparent) ! Et c’est tout frais et d’attaque que nous remontons vers le centre de l’Andalousie pour rejoindre Séville. Sur la route, on a l’impression d’être seul au monde. Ce côté du pays est assez rural : on traverse d’immenses plaines ondulées et des champs qui s’étendent à perte de vue.

Séville nous ramène brutalement à la civilisation. A l’entrée de la ville, on s’extasie devant ses magnifiques villas aussi pimpantes les unes que les autres. L’architecture est carrément dingue à voir et on trépigne d’impatience sur la suite des évènements. On saute sur le premier parking trouvé au niveau de l’Avenida de Roma, on avale un casse croute et on part explorer le centre historique de Séville.

séville-38séville-d1Comme la journée est pas mal entamée, on se dirige vers la Plaza del Triunfo pour admirer la gigantesque cathédrale et le Giralda. Déclaré Patrimoine de l’humanité par l’Unesco avec plus de 10 hectares, c’est le plus grand édifice gothique jamais construit ! D’ailleurs en remontant l’avenue de la Constitucion, on ne peut visiblement pas la manquer.

Et c’est d’ailleurs ce que doivent se dire la centaine de touristes qui attendent de pouvoir entrer à l’intérieur ce jour là … Comme on veut faire un tour au Real Alcazar, on ne s’y arrête pas mais je vous conseille de le faire si vous avez un peu de temps devant vous. Et oui à 42 mètres de haut, la vue sur la ville est à couper le souffle. Pour vous donner une idée, Amélie du blog Hellolaroux est tombée sous le charme devant cette merveille.

— Catedral et Giralda : l’entrée est de 9€ /pers et ouvert tous les jours. Pour éviter l’attente et la cohue, réservez votre billet en ligne !

séville-39séville-d2séville-34séville-20

On ne s’attarde pas et on file dans le quartier de Santa Cruz pour explorer une autre merveille classée au Patrimoine de l’Unesco : le Real Alcazar de Séville. C’est un des lieux incontournables de la ville et pour cause, si je devais qualifier cet édifice en deux mots, ça serait : « démesure » et « merveille architecturale » (bon d’accord ça fait trois mais bon, on s’en fiche un peu).

Du début jusqu’à la fin, on est subjugué par la beauté des lieux. Autant le palais est absolument superbe à voir : les mosaïques sont d’une richesse incomparable et l’audioguide nous permet de percevoir l’évolution architecturale de ce palais à travers les civilisations arabe et chrétienne. Et les jardins … Je vous ai parlé des jardins ? Ils sont tout simplement majestueux : toutes ses fontaines, le patio d’un calme presque troublant (surtout quand on voit le nombre de touristes qu’il y a au mètre carré) et ses couleurs … On en prend plein les yeux et le nez ! De douces odeurs d’agrumes et de jasmins chatouillent nos narines au fil de nos pas. Petit coup de coeur pour le parc arboré et son paon, l’endroit est tellement reposant qu’on ne voulait plus le quitter !

Bon j’arrête là mais sachez qu’il est facile de s’y attarder une bonne demi-journée ! Et oui vu de l’extérieur, on ne se doute pas que c’est aussi grand. Tiens pour la petite anecdote, saviez vous que les lieux ont servi de tournage pour la saison 5 de la série Game of Thrones ?

— Real Alcazar : ouvert tous les jours et l’entrée est de 9,5 € /pers. Je vous conseille de réserver votre billet en ligne, pour éviter d’attendre devant le palais. Durée de la visite : 2h environ.

séville-33séville-22séville-23séville-d4séville-30séville-24seville-27séville-25séville-28séville-d3

Après le Real Alcazar, on décide d’explorer les jolies ruelles colorées du quartier de Santa Cruz. Il y a des orangers partout, le soleil est au rendez-vous … On ne dirait pas qu’on est en plein mois de novembre !

séville-21séville-41séville-19séville-15

On finit par atterrir dans le quartier populaire del Centro plutôt connu pour ses boutiques et ses bars à tapas. Au loin, on aperçoit une oeuvre gigantesque qui ressemble un peu à une ruche : c’est le Metropol Parasol qu’on appelle aussi « Las Setas » (champignon en espagnol) ! Cette structure en bois est constituée d’alvéoles et s’étend sur la Plaza de la Encarnación à une hauteur de 26 mètres. Six énormes « parasols » soutiennent l’édifice et on peut monter à l’étage pour y admirer une des plus belles vues de la ville.

Forcément, on hésite pas deux fois et on monte tout là haut grâce aux ascenseurs qui se cachent dans les pieds en béton. L’endroit est superbe : on se promène tranquillement sur la plateforme tout en ayant une vue à 360° degrés depuis le mirador. Puis, on se pose en terrasse pour boire un verre tout en réfléchissant à ce que nous allons faire après. En tout cas, j’ai adoré le concept et d’ailleurs, sachez que votre ticket d’entrée donne droit à une boisson gratuite ainsi qu’une carte postale de la boutique souvenir. C’est chouette vous ne trouvez pas ?

— Metropol Parasol : ouvert tous les jours de 10h à 23h (23H30 les week-end) et l’entrée est de 3 € /pers. Au sous-sol, se trouve le musée Antiquarium qui abrite les restes archéologiques trouvés sur ce lieu. Durée de la visite : 30 minutes environ.

séville-14séville-13séville-11séville-7séville-d6séville-8

Le soleil commence déjà à se coucher et j’ai l’impression de n’avoir rien fait, et pourtant ! Avant de quitter la belle Séville, je convaincs Nico d’aller une dernière fois à la Plaza de Espana du coté du quartier de l’Université. Du coup, on traverse encore une fois une bonne partie de la ville pour rejoindre la place (en l’entendant râler biensur ah ah). On a les pieds en compote mais sur le chemin, on passe devant le Palais de San Telmo, l’Université de Séville et le Casino et le teatro Lope de Vega qui nous font oublier un instant nos petits tracas.

Malgré l’heure tardive, la place est bondée de touristes mais on en peut que s’extasier devant l’architecture. En fait, le Pavillon d’Espagne est bordée de 48 bancs représentant chacune des provinces espagnoles. Ce qui en fait sa particularité. On ne s’y attarde que quelques minutes et nous finirons par rejoindre notre voiture, lessivés mais avec des souvenirs plein la tête.

séville-1séville-3séville-2séville-d7séville-4


INFOS & CONSEILS

  • Plan de la ville : disponible dans les offices du tourisme pour la somme d’1€. Je vous le conseille car il propose des itinéraires assez sympa pour visiter le centre.
  • Autoroute : De Jerez de la Frontera à Séville, cela nous a couté 14,40€ (aller/retour).
  • L’idéal serait d’y aller 3 jours pour ne rien manquer de Séville.
  • Où manger : Séville regorge de bars à tapas ! Ne vous cantonnez pas qu’aux restaurants sur l’avenue de la Constitucion. Engoufrez vous dans les petites ruelles, c’est là que se cachent les plus belles pépites gastronomiques comme la Azotea avec quatre adresses en ville (Grand Poder, Zaragoza, Abacería, Santa Cruz). Et pour des tapas plus traditionnelles, El Rinconcillo à Calle Gerona, 40 (le plus ancien bar à tapas de la ville, les barmans écrivent même l’addition sur le comptoir à la craie).

Précédemment : 
Une semaine de road-trip en Andalousie
Road-trip en Andalousie #1 : De Jerez de la Frontera à Cadix


Alors ça vous tente un Citytrip à Séville ?
Je vous dis à très bientôt pour de nouvelles aventures,

Marjorie

3 commentaires

  1. coucou, je découvre ton blog en préparant mon road trip andalous de cet été, j’hésitais à passer à Séville mais tu m’as convaincue ;-) en revanche je n’aurai pas le courage de te suivre dans la Via ferrata ^^
    tes photos sont super chouette et tes articles sont vraiment top, merci pour ce petit guide de voyage :-D

Laisser un commentaire