Explorer une bananeraie en Martinique (Musée de la Banane)

La Martinique ne se résume pas qu’à des plages paradisiaques et d’innombrables cocotiers. C’est aussi une île montagneuse qui regorge de paysages grandioses et d’une végétation des plus luxuriantes … Il y a deux semaines, on est allé découvrir la plantation Limbé plus connue sous le nom de Musée de la Banane à Sainte Marie – dans le nord de l’île -. Dépaysement garanti, nous n’avons pas été déçu du voyage … La bananeraie se trouve après la distillerie Saint James : attention la route est un peu en épingle de cheveux mais on ne se lasse pas d’admirer les champs de bananes qui s’étendent à perte de vue. En arrivant, on découvre une habitation encore en activité où une partie de son domaine a été transformée en musée. La visite – durée 1h30 à peu près – se découpe en quatre parties :


Dans l’ancienne habitation de maître, on a découvert une multitude de panneaux explicatifs et des documentaires audio-visuels sur l’histoire de la banane – comment elle a été importée en Martinique -, la culture, les propriétés médicinales de celle ci, son exportation … J’ai adoré le passage de la dégustation de bananes figues – c’était une tuerie ! – et avec un peu de chance on vous offrira une petite grappe pour le retour. Cette partie du musée était un peu ennuyante pour la P’tite Crevette, et même si on l’a un peu occupé avec une banane pour le gouter, il était plutôt pressé de se dégourdir les jambes dehors. Vous remarquerez qu’il n’y a pas de clichés sur cette partie du musée, c’est normal : à l’entrée, on nous informe qu’il est interdit de prendre des photos.

banane47
banane4
banane5
banane1
On a ensuite enchainé avec la découverte du parc – ma partie préférée – qui s’étend sur quelques hectares. La plantation est propre et bien entretenue : la visite à pied se fait seule et est ponctuée de panneaux indicatifs sur les différentes variétés de bananiers (il en existe plus d’une centaine !). Il y a toutes sortes de fleurs exotiques de toutes les couleurs : balisier, alpinia rouge, rose de porcelaine, orgueil de chine, des cordylines … Mais aussi des arbres fruitiers comme des cacaoyers, des goyaviers fraises … D’énormes bambous s’étendent sur plusieurs mètres en hauteur et une petite rivière descend en contrebas du morne. Les bananiers y poussent par centaines et offrent un spectacle verdoyant. Les tiges des fleurs, sous le poids des bananes, ploient et pendent au dessus de nos têtes : notre Crevette observait tout cela de ses petits yeux curieux. Prévoyez tout de même de l’eau pour vous rafraichir car il peut faire très chaud par moment.

banane8
doublebanane1
banane7
banane10
double-banane2
banane12
Musée de la Banane Martinique
Musée de la Banane Martinique
Musée de la Banane Martinique
Musée de la Banane Martinique
Musée de la Banane Martinique
Musée de la Banane Martinique
banane20
Musée de la Banane Martinique
Musée de la Banane Martinique
Musée de la Banane Martinique
Musée de la Banane Martinique
Musée de la Banane Martinique
Musée de la Banane Martinique
Musée de la Banane Martinique
Musée de la Banane Martinique
Musée de la Banane Martinique
banane31
Musée de la Banane Martinique
Musée de la Banane Martinique
Musée de la Banane Martinique
Musée de la Banane Martinique
Musée de la Banane Martinique
Musée de la Banane Martinique
A la fin du parcours, on a beaucoup apprécié l’ombre des bananiers. L’exploration des hangars s’est plutôt fait à la va-vite car on était un peu crevé – et aussi parce qu’on était mort de soif – et on est descendu vers les boutiques.
Comme on était en basse saison, la plupart des petites maisons de « la rue Case Nègre » était fermée. Seule une boutique proposait quelques souvenirs autour de la banane : parfums, savons, liqueurs … On a également eu droit à une petite dégustation gratuite de ketchup à la banane (pas mauvais, ça a un petit gout sucré), de liqueur de banane (attention il piquotte un peu) et de la banane séchée (miam !).

Musée de la Banane Martinique
Musée de la Banane Martinique
Musée de la Banane Martinique
Musée de la Banane Martinique
Musée de la Banane Martinique
Musée de la Banane Martinique
Comme on crevait littéralement de soif, on s’est arrêté au restaurant créole La Bananeraie pour se désaltérer. Ils y proposent quelques spécialités comme le milk-shake à la banane, des cocktails à la banane, la tarte tatin à la banane et la bière … à la banane ! Mais en basse saison, on a dû se contenter d’un petite Lorraine et d’une Chanflor pêche – letchi.

Musée de la Banane Martinique
Musée de la Banane Martinique


conseils(1)S’y rendre … 
Adresse : Habitation Limbé, Quartier FOURNIOLS, 97230 Sainte Marie – Tel : 05 96 76 27 09 – Site internet
Horaires : ouvert tous les jours de 9h00 à 16h30 (dernières entrées). – Tarif : 7 € pour les adultes et 5 € pour les enfants. Si vous résidez en Martinique, votre ticket est valable 1 an (pensez à le demander). [/tab]

Ce qu’on en pense …
On a aimé : les panneaux et du contenu audio-visuel en français, en anglais et même en créole. La dégustation de bananes au début de la visite. Le dépaysement et la diversité de la flore.
Mais à ce prix, ils pourraient proposer un audio-guide ou un guide pendant la découverte du parc. Pour les plus petits, un espace plus ludique dans la partie de l’habitation serait un plus (par exemple, proposer un dessin animé sur l’histoire de la banane, de la culture à l’exportation … ou encore des jeux pour deviner les différents types de bananes),
C’est vraiment dommage qu’en basse saison, aucunes spécialités ne soient disponible au restaurant.

On vous dit à très bientôt sur le blog,

Marjorie & Nicolas

8 commentaires

  1. Magnifique ! C’est vrai qu’on ne pense pas de suite à ce genre de paysage, quand on pense Martinique ! mais c’est très intéressant et tes photos sont superbes. Sinon j’ai goûté ici à des chips de Bananes Plantain s’est super bon aussi tu connais ?

  2. J’ai entendu parler des bananes figues ! Est-ce que c’est très sucré ou plutôt acidulé ? Mon dieu, je n’aurai jamais dû passer par ce blog ! Il me donne envie de partir en voyage au plus vite !

Laisser un commentaire