La Suède en hiver : itinéraire d’une semaine, bonnes adresses et coups de coeur

Nature.

Ce mot me vient tout de suite à l’esprit quand je repense à la Suède. Il y a d’ailleurs un vieux proverbe qui dit : « Dix mille arbres pour un être humain ». Et c’est exactement ce que j’ai ressenti quand nous avons posé les pieds dans ce pays enneigé en janvier dernier. Il y a quelques temps, on vous donnait tous nos conseils pratiques ainsi qu’un guide de survie pour affronter le froid glacial en cette période de l’année. Aujourd’hui, vous trouverez dans cet article notre itinéraire détaillé jour par jour, ainsi que tous nos coups de coeur et nos bonnes adresses dans le sud de la Suède.

Notre itinéraire dans le sud de la Suède


Voici une carte interactive pour retrouver en un clin d’oeil tous les endroits qui vous intéressent. Pour rechercher un endroit sur la carte, tapez le mot clef dans le visualisateur de données.


Jour 1 | Paris → Stockholm 1600 km

Mercredi 17 janvier 2018

Décollage de Paris Orly à 14H05. Direction l’aéroport de Stockholm Alberta.

Depuis quelques années, je rêvais de découvrir les pays du Nord en plein hiver, là où la neige recouvre chaque centimètres carrés de terre. Un vieux rêve qui devient enfin réalité … Nous n’avons négligé aucuns détails : pour affronter les températures extrêmes, on a emporté deux valises pleine à craquer. A y repenser, peut-être qu’une seule aurait suffit mais comme on dit, mieux vaut être prévoyant que de se retrouver les fesses à l’air (où un truc comme ça …) !

Il est 16h45, l’avion ne va pas tarder à atterrir et la nuit est déjà tombée. Bienvenue en Suède, le pays où le soleil se lève plus tard et se couche plus tôt en hiver. C’est une sensation vraiment étrange de se dire qu’il fait noir alors qu’on est encore en plein après-midi. Plus effrayant encore quand on sent l’avion déraper sur la piste à cause de la neige et qu’on ne voit rien au dehors à part les lumières aveuglantes des pistes. Heureusement les pilotes savent ce qu’ils font et on arrive en un seul morceau au terminal de l’aéroport.

Les valises sont là. En sortant, on réalise soudain que nous y sommes enfin. En Suède. La neige est partout, des plaques de glace n’attendent qu’à nous piéger. Sans compter ce froid glacial qui s’engouffre dans les moindres replis non protégés comme pour nous rappeler qu’on est loin de chez nous. Il fait -14°C, emmitoufflés dans nos grosses parkas, on passe pour des touristes comparés aux suédois qu’on croise avec de simple veste d’hiver et des bottines.

Notre voiture nous attend sagement sur le parking et après un rapide check-up, nous traçons prudemment jusqu’au comté de Södermanlands Iän où nous attend notre Airbnb. 1H30 plus tard, nous empruntons une route secondaire au milieu des sapins dans Bergäsa. Notre logement est en pleine campagne, tout est calme et on ne devine la présence des habitants qu’à la lumière de leur maison. On ne pouvait pas faire mieux comme ambiance ! Vers 20h, nous partons faire quelques courses au supermarché du coin et nous nous installons dans notre petit nid douillet pour la nuit, ignorant alors ce qui nous attendait le lendemain à notre réveil …


Nous avons loué un charmant studio chez Airbnb avec sauna au bord d’un lac et seulement à 1H de Stockholm. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à lire notre article pratique sur la Suède.
A Mariefred, se trouve le supermarché CooT à 10 minutes en voiture de notre studio. Il ferme à 21h, c’est plutôt pratique. Et sinon dans le centre du village, il y a aussi une supérette mais il faut s’y rendre à pied.

Jour 2 | Mariefred, retour aux sources

Jeudi 18 janvier 2018

Il est 8h et il fait encore nuit noire. En nous levant, on se rend compte qu’il va falloir changer nos petites habitudes en commençant par faire la grasse matinée. Pas d’enfants à s’occuper et le jour se lève plus tard donc autant en profiter ! A la lueur du petit jour, nous devinons qu’il a neigé toute la nuit. Une épaisse couche blanche recouvre la voiture et notre petite terrasse. Le soleil se lève timidement nous offrant alors un spectacle saisissant. On ne se doutait pas du tout que cet endroit était aussi splendide.

C’est le moment où jamais d’explorer le coin ! On enfile nos parkas et nos bottes, il fait déjà – 13°C dehors. Notre petit studio est accolé à la maison de nos hôtes qui se trouve au bord d’un magnifique lac gelé qui s’étend sur des kilomètres. Aux alentours, on aperçoit des maisons en bois jaune où brillent à chaque fenêtres des bougies ou des chandeliers à 7 branches. Le soleil ne va pas tarder à percer l’horizon.

Tout est tellement silencieux, blanc et  si irréaliste à la fois qu’on se demande encore si on ne rêve pas. Des petites stugas rouges traditionnelles bordent le sentier qui mène au lac. Nos pas se mêlent à ceux des animaux sauvages … Impossible de ne pas tomber amoureux de cet endroit. Mon coeur est prêt à exploser devant ce décor immaculé par tant de beauté. La neige est partout : sur les routes, les maisons, les sapins et les boites aux lettres. Pas un seul endroit n’est épargné, la végétation subit l’assaut de cette vague de froid avec tant de noblesse qu’on oublie par moment qu’on est quand même en dessous du mercure.


Après le déjeuner, on décide de rejoindre le village de Mariefred à 10 minutes d’ici. C’est d’ailleurs mon premier coup de coeur du séjour ! Une véritable surprise qui mérite sincèrement le détour surtout à cette période de l’année. Cette petite localité se trouve en bordure du lac Mälaren et à la particularité de posséder un magnifique château fort du XIVème siècle ainsi que des ruelles toutes de bois vêtues (oui oui un peu comme dans les contes de fées). Voici les endroits à absolument pas rater si vous êtes dans le coin :

  • Gripsholms slott ou le Chateau de Gripsholm : c’est certainement un des plus beaux monuments historiques de Suède de 1370. Pour y aller, il faut traverser le pont-levis et rejoindre le petit îlot. Ce château Vasa héberge la plus grande collection de portraits de l’état suédois (plus de 4000). J’ai trouvé qu’il avait des airs russes avec ces coupoles et sa construction de type octogonale. Malheureusement fermé lors de notre visite, on a juste profité de la cour intérieure ainsi que du jardin extérieur qui offrait une vue exceptionnelle sur le lac. A ne pas manquer : ce moment magique lorsque le soleil se couche en fin de journée.
  • Museijärnvag ou la gare historique : vous ne pouvez pas la manquer ! Cette maison pittoresque de 1895 est une une authentique station où circule encore des trains à vapeur de Mariefred à Läggesta (à partir de juin). On a adoré son côté rétro, on avait l’impression d’avoir remonter le temps à l’époque des westerns. 
  • Le village de Mariefred : ces maisonnettes colorées, ses vitrines illuminées et cette ambiance bonne enfant qui règne dans les rues, nous ont donné l’impression d’être dans un de ses films de Noël, vous voyez ? Bref, j’étais complètement sous le charme alors si en plus vous aimez photographier les façades authentiques et colorées, vous êtes au bon endroit ! L’idéal est de vous garer sur la place centrale au niveau de la bibliothèque et de découvrir chaque recoins et les petits « chemins de traverse ». Ne manquez pas le point de vue sur l’église de Kyrka depuis le port et la balade dans le parc de Midsommarängen où les enfants du coin s’amusent à faire de la luge.

Faites défiler ↑

Faites défiler ↑

Il faut savoir qu’en hiver, le circuit est totalement fermé. Les balades en train démarrent à partir de mi-mai jusqu’à fin septembre. A partir de 80 Krk l’aller par personne.
Site internet
– Horaires d’ouvertures : Du 1er au 14 mai – samedi et dimanche de 12h à 15h |  Du 15 mai au 15 septembre – tous les jours de 10h à 16h | Du 18 septembre au 28 novembre – samedi et dimanche de 12h à 15h
– Durée de la visite : 2 à 3h en visitant l’intérieur et l’extérieur.
De juin à septembre, il est possible de rejoindre Stockholm à bord d’un bateau à vapeur de 100 ans depuis Mariefred. Cette excursion sur le lac Malären se fait dans les deux sens. Tarif : à partir de 60 krk jusqu’à 230 krk.
Site internet

Jour 3 | Västerås et Uppsala, en terres vikings …

Vendredi 19 janvier 2018

La Suède est connue pour ses nombreux sites païens et traditionnels remontant à l’époque Vikings. Ce matin, nous décidons d’affronter le froid glacial en nous rendant dans le comté de Västmanland pour explorer la vieille ville de Västerås sur le lac Mälaren.

Premier arrêt au Vallby Friluftsmuseum ou Vallby Open Air Museum. Ce site en plein air est authentique et un peu hors du temps. Il regroupe une quarantaine de petites cabanes et maisonnettes en bois traditionnelles de manière à reconstituer un de ces vieux villages suédois de l’époque. On trouve des bâtiments de la ferme, des écoles, un restaurant, des artisans … Le tout avec des panneaux explicatifs et l’été, on peut même voir des gens costumés. Un très bel endroit pour passer la journée et qui plaira à coup sur aux familles puisqu’on trouve aussi des animaux de la ferme (chevaux, chèvres, cochons …).

Faites défiler ↑

Comme Anundshög n’est pas loin, on décide d’aller voir de plus près un des plus beaux sites funéraires datant des premières civilisations vikings. C’est d’ailleurs un des plus grands tumulus du pays ! Ces « butes de terre » sont en fait d’anciennes sépultures sur laquelle des défunts ont été brulés puis on les a recouvert d’un cairn (pierres) et enfin de terre. Cet endroit est particulièrement incroyable à voir surtout à cette période de l’année où le soleil diffuse une douce lumière sur les collines. N’hésitez pas à monter sur les tumulus pour voir d’en haut les deux grands bateaux de pierre alignés et surtout les inscriptions sur la pierre runique en bas côté forêt.

Après ce rapide saut dans cette contrée, nous poussons jusqu’à Uppsala pour casser la croute dans le centre. Cette ville universitaire a tout pour plaire : animée, agréable et culturelle avec ses nombreux monuments sans pour autant oublier son côté vieille ville avec ses histoires et ses légendes nordiques. Elle nous a fait un peu penser à Amsterdam : même sous la neige, on a vu un bon nombre de suédois utiliser ce mode de transport apparemment populaire dans le coin.

En tout cas, on a vraiment adoré nous balader dans les rues d’Uppsala ! Voici nos incontournables si vous êtes de passage en ville :

  • Gamla Stan ou Old Town : c’est le quartier médiéval où se trouve la majorité des plus beaux monuments de la ville. Notamment la cathédrale gothique de Domkyrka, le château d’Uppsala (slott) et le jardin botanique (botaniska trädgården) ou encore le centre universitaire. Et que dire des autres bâtiments ? J’aurais adoré faire mes études là bas ! D’ailleurs saviez vous que l’université est la plus ancienne de toute la Scandinavie ?
  • Gamla Uppsala : à ne pas confondre avec la ville, c’est le village d’Uppsala et d’ailleurs un des plus vieux du pays. On le surnomme même le « berceau de la Suède » ! On y trouve plus de 300 monticules funéraires, dont 3 tumulus d’une taille impressionnante qui renfermeraient les sépultures d’anciens rois de l’ère pré-viking. On y est allé en fin de journée pour assister au coucher du soleil. Un moment magique qu’on est pas prêt d’oublier … Juste à coté, il y une église et un superbe clocher ainsi qu’un musée retraçant l’histoire de la région et ses mythes scandinaves.

Faites défiler ↑

— Wayne’s Coffee
Smedsgränd 4, 753 20 Uppsala, Suède
Le midi, nous avons cassé la croute dans ce coffee bar dans la galerie marchande de St. Per Gallerian. Une adresse qu’on vous recommande si vous voulez manger vite et bien à un très bon rapport qualité prix.

– Ouvert tous les jours de l’année de 10h à 17h | Site internet | Gratuit | Durée : on peut facilement y passer la journée, le site est immense.
– S’y rendre : près de l’échangeur E18 à 2km au nord-ouest de la ville.
– L’entrée du site est gratuite. Ouvert tous les jours à toute heure. Pensez à récupérer un plan à l’office de tourisme de Västerås | Site internet
Pour visiter tranquillement le centre historique , je vous conseille de vous garer à côté de l’église. C’est payant mais au moins, vous êtes à côté de tout ! D’ailleurs si vous voulez visiter le château, laissez la voiture à cet endroit et allez y à pied car il est très difficile de se garer là bas. On peut payer le parcmètre par téléphone ou avec la CB (notez votre plaque d’immatriculation pour bénéficier de quelques minutes gratuites).
Le site se trouve à 7 km de la ville (15 min environ). La visite du site à l’extérieur est gratuite (plusieurs sentiers) mais le musée est payant. | Site internet

Jour 4 | Tivedens National Park, rencontre inattendue en pleine nature …

Samedi 20 janvier 2018

Lorsque nous avons réservé notre hébergement à Mariefred, on avait décidé d’un commun accord de ne pas faire plus de 2h de route pour éviter de perdre notre temps en voiture. Surtout à cette période de l’année où le soleil ne brille que quelques heures dans la journée. Pourtant, nous avons fait une « petite exception » en nous rendant dans un des plus beaux parcs nationaux du pays. Un qui me tenait tout particulièrement à coeur : celui de Tivedens.

Situé à plus de 90 km au sud d’Örebro, Tivedens national Park est un véritable paradis pour les randonneurs. Et on comprend vite pourquoi : plus de 2000 hectares, des forêts de sapin primaires s’étendent sur des kilomètres, de spectaculaires formations rocheuses bordent les sentiers, sans compter cette magnifique vue sur le lac gelé de Stora Trehörningen et ses petits îlots.

Faites défiler ↑

Tivedens est sans aucun doute une étape incontournable dans le sud du pays. Sachez qu’il existe plusieurs entrées ainsi qu’une dizaine de parcours pour faire le tour du parc aussi bien à pied qu’à vélo, et même à cheval ! Nous nous sommes contentés de suivre le sentier N°9 Trail Stigmansrundan de 4,2 km. Une expérience incroyable dans des paysages enneigés d’une incroyable beauté. Nous étions seul au monde, pas un seul bruit à part celui de nos pas. On avait de la neige jusqu’à mi-mollet mais cela ne nous a pas empêché de marcher au milieu de cette végétation brute et sauvage.

Notre plus beau moment ? Sur le chemin du retour, nous avons rencontré des élans sauvages au bord de la route. Trois précisemment, c’était complètement fou ! On était surexcité, on osé plus bouger … et eux aussi d’ailleurs ! Chacun attendant de voir la réaction de l’autre. On a bien du s’observer au moins une dizaine de minutes avant qu’ils ne prennent la fuite en entendant une voiture arriver au loin. Pas besoin de vous dire que ce jour là a été le plus beau de notre séjour !

Si vous avez un gps, vous trouverez facilement le parc ! Nous avons utilisé Waze qui marche très bien en Suède et nous sommes arrivés par une des entrées secondaires. A savoir qu’il existe trois entrées :
– L’entrée principale (main entrance) Huvudentrèn,
– L’entrée secondaire de Vitsand, c’est celle que nous avons prise et on vous la recommande car il y a une superbe vue sur le lac et en été, on peut s’y baigner (plage de Vitsand).
– L’entrée secondaire de Ösjönäs qui était fermée lors de notre passage (peut-être à cause de la neige, à confirmer).
Pensez à bien faire le plein de votre véhicule en sortant de l’autoroute (à Laxå par exemple) car le parc est vraiment à l’écart de tout. Quasi pas de commerces, des routes enneigés en pleine forêt … Aussi, roulez de manière modérée car il y a beaucoup de passage d’animaux sauvages.
L’idéal est de partir très tôt le matin pour avoir au moins la journée pour randonner tranquille (on avait quand même 3h de route à l’aller comme au retour mais franchement, ça valait le détour !).
Il existe 9 sentiers balisés et facilement reconnaissable grâce à leur code couleur. Donc pas de risque de se perdre même si le sentier est recouvert de neige. Des bandeaux colorés sont accrochés au tronc des arbres. Voici les différents parcours disponibles. A savoir que nous avons fait le N°9 – Gris qui nous a pris environ 3h30 avec une pause déjeuner. + d’infos sur les randonnées avec le plan des sentiers ici !
– Sentier n°1 rouge Trail Trollkyrkerundan de 4,6 km d’une durée de 3h30 : celui ci commence et fini par l’entrée principale.
– Sentier n°2 jaune Trail Stenkällerundan 2,2 km d’une durée de 2h : un des plus populaires mais le terrain est difficile. Il commence et se termine à l’entrée principale avec une superbe vue sur le lac Vättern.
– Sentier n°3 orange Trail Tärnekullerundan 1,3 km d’une durée d’1h : pas très long mais à la fin on profite de la baignade sur la plage de Vittsand. Sur le parcours, il y a aussi des caves à voir.
– Sentier n°4 violet Trail trehörningsrundan de 9,5 km durée 6h : le plus long, on passe par toutes les entrées et on fait le tour du lac sans compter la vue spectaculaire sur le Stora Trehörningen.
– Sentier n°5 bleu Trail Oxögabergsrundan de 6,7 km durée 4h30 : un long sentier à travers la forêt qui passe par le glacier de Stigmanspasset.
– Sentier n°6 vert Mellannäsrundan de 1,9 km de 30 minutes : le plus court mais il faut passer par le sentier violet mais la balade est vraiment sympa à faire entre les deux lacs.
– Sentier n°7 blanc Trail Junker Jägarerundan de 2,8 km durée 1h30 : départ de l’entrée de Vittsand. Sur le parcours de gigantesque rochers d’il y a 10 000 ans plus tôt.
– Sentier n°9 gris  Trail Stigmansrundan de 4,2 km durée 3h de marche : c’est celui qu’on a fait. Avec la neige et la pause déjeuner comptez 1h de plus. 

Jour 5 | Tyresta national park et l’île de Muskö, au coeur de l’archipel

Dimanche 21 janvier 2018

Stockholm nous trottait dans la tête depuis un petit moment mais ce nétait franchement pas le bon jour :  déjà il neigeait et surtout on était dimanche. Pour tout vous dire, avec la route qu’on avait fait la veille et la superbe journée qu’on avait passé en pleine nature, on s’est dit : « Tiens, pourquoi on ne tenterait pas un autre parc national ? ». On hésitait entre Garphyttens à l’ouest d’Örebro et Tyresta juste en dessous de Stockholm. Finalement, les heures de routes auront raison de nous.

Direction l’archipel de la capitale pour un bol d’air frais au milieu des sapins. Tyresta National Park couvre près de 2000 hectares et est très populaire auprès des habitants de Stockholm et du comté. Cet endroit est LE rendez-vous incontournable des suédois le dimanche surtout en plein hiver ! On a adoré les nombreux sentiers de randonnées mais aussi, plus surprenant, les pistes de ski de fond ouvertes au public et gratuites.

Notre sac à dos Gaston Luga disponible sur www.gastonluga.com – Bénéficiez de 15% de réduction et de la livraison gratuite avec le code promo « Tipiment »

La forêt de Tyresta est très ancienne et abrite de superbes lacs comme celui de Lycksjön, complètement gelé lors de notre visite. On a testé la traversée parce qu’il était gelé, avec crainte je ne vous le cache pas, mais finalement on est arrivé de l’autre côté sain et sauf. Attention tout de même, nous l’avons fait parce qu’on a vu des suédois tenter l’expérience avant nous. Ils savent mieux que nous sur quelle épaisseur de glace on peut marcher !

Faites défiler ↑


Après avoir passé la journée dans cette forêt enneigée et glacée, on ne pouvait quitter les environs de la capitale sans au moins explorer un des 30 000 petits îlots ou récifs que compte l’archipel de Stockholm ! Une grande majorité d’entre eux sont accessibles par bateau et comme la journée était déjà bien entamée, nous décidons de nous rendre sur l’île de Miskö en voiture.

D’ailleurs cet endroit est connu pour abriter une des plus grands bases navales souterraines au monde. Malheureusement, le temps de rejoindre ce petit bout de terre, le soleil déclinait déjà à l’horizon. Nous avons donc rouler jusqu’au bout de l’île, là où la route n’existe plus pour laisser place à un spectacle saisissant au dessus de la mer Baltique. Un coucher de soleil inoubliable aux couleurs explosives …


Lîlot de Muskö est accessible en voiture par la 73 et bifurquez sur la route de Muskövägen (vous passerez dans un tunnel).
En été, il y a deux plages ainsi qu’un lac pour se baigner en sautant à partir d’une corde ou tout simplement pêcher. C’est un petit îlet très calme idéal pendant les beaux temps avec des forêts de pins pour se balader tranquillement et cueillir des baies.

Jour 6 | Stockholm, une journée sous la neige …

J’ai tellement de choses à vous raconter sur cette ville que j’en parlerai plus en détails dans un prochain article. Sans oublier notre petite chasse aux trésors dans le métro de la capitale … Mais chut, on ne vous en dit pas plus !

–> Lire l’article (prochainement)

Jour 7 | Strängnäs, une petite ville authentique au bord d’un lac

De retour dans le comté de Södermanlands Iän, pour ce dernier jour nous préférons rester dans les environs de notre hébergement pour boucler tranquillement les valises. Et oui, les vacances sont belles et bien terminées. Demain, nous prenons l’avion pour rentrer en France. Nous avons seulement 3 petites heures devant nous avant qu’il ne fasse nuit, alors nous partons découvrir la ville de Strängnäs à une demi-heure de chez nous.

Cette ville a été particulièrement marquée par son histoire : la cathédrale accueille encore la dépouille du roi Charles IX. Mais c’est particulièrement la rue de Gyllenhjelmsgatanson (bref, ne me demandez pas de le prononcer à haute voix ah ah) située dans un quartier authentique de charmantes maisonnettes en bois rouges qui nous ont le plus marqué. D’ailleurs le poète Bo Setterlind la surnomme « la plus belle rue de Suède » ! Ne manquez pas le superbe moulin de Väderkvarn en passant par le quartier de Västerviksg et le centre ville qui regorge de petites boutiques cosy aux façades colorées.

Vous trouverez plusieurs parkings notamment deux au niveau de la marina. N’oubliez pas de laisser votre carte de stationnement sur le pare-brise du véhicule.

Voilà notre séjour ce termine ici … On espère que cet itinéraire vous donnera tout un tas d’idées pour vos prochaines vacances en Suède !
Voici la liste de tous nos article sur ce magnifique pays :

La Suède en hiver : conseils pratiques et guide de survie
– La suède en hiver : itinéraire d’une semaine dans le sud
– Une journée à Stockholm sous la neige …


Et surtout n’hésitez pas à le commenter, le partager et l’épingler ;)


A très bientôt,

Marjo & Nico

Total
45
Shares

2 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

mi, dolor. ante. Donec libero. ipsum eget ut tristique ut dapibus quis,