Situé dans le sud-ouest de la France, le Béarn Pyrénées est une terre de montagnes et de campagnes, de vallées et de vieux vignobles. Une terre de châteaux, de grottes et de bourg médiévaux. Une terre traversée par le gave d’Oloron, ce torrent de montagne que l’on ne trouve qu’au pied des Pyrénées. Une terre de randonneurs et de pélerins prêts à suivre l’histoire de sentiers mythiques, ceux des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelles. C’est aussi une terre gourmande faite de charcuteries, de fromages de brebis, de foie-gras et de bons vins. Une terre festive tournée vers les traditions, les beaux villages et les vieilles pierres.

Le Béarn Pyrénées est avant tout une terre d’exception.

En février dernier, on est parti un week-end dans le Béarn et les Pyrénées. Ce choix n’était pas anodin : en Martinique, on a rencontré un couple de métro qui habitait là bas. Au fil des années, nous sommes devenus de très bons amis et on s’est promis de nous revoir dès qu’on rentrerait en France. Les mois ont passé, l’hiver a commencé à tirer sa révérence pour de timides journées ensoleillées. Il était temps pour nous de se retrouver et de se rappeler le bon vieux temps. J’appréhendais un peu ces retrouvailles et finalement malgré la distance, rien n’avait changé. Un peu comme si on ne s’était jamais séparé.

Et même si on a passé plus de temps sur les routes à arpenter leur nouvelle terre d’adoption, ces quelques jours avec eux nous ont fait un bien fou ! Au programme : du soleil, de la bonne bouffe, des balades mais aussi des fous rires et de bons moments … Voici un condensé de ces deux jours de folies passés dans le Béarn des Gaves.

— PAU ET SA VUE SUR LES PYRENEES

Autant vous dire tout de suite que c’est un de mes moments préférés ! Je ne savais pas trop à quoi m’attendre et j’ai été carrément séduite. C’était notre première étape de notre court séjour dans le Béarn. On ne se voyait pas passer à côté de cette ville d’art et d’histoire. Située au pied des montagnes, Pau offre un panorama unique sur la chaine des Pyrénées. Ne passez pas à coté de cette vue incroyable que l’on a depuis le Boulevard des Pyrénées. Pour rejoindre le haut du centre-ville depuis la gare, on est monté dans l’un des funiculaires datant de 1908. Les petits ont adoré ce court instant d’un autre âge, et nous aussi puisque le trajet dure environ une minute et qu’il est gratuit ! #jaimelesbonsplans

pau-1-3pau-1pau-2
pau-1-2
En haut de l’esplanade, on a continué vers un des monuments emblématiques de Pau : le Château. Cette forteresse est connue pour avoir vu naitre Henri IV, premier roi de France et de Navarre.  Comme le site fait plus de 22 hectares et qu’on avait que deux petites heures devant nous, on a préféré se cantonner au parc et ses parterres fleuris. Un petit coin de nature planté au beau milieu du centre-ville. Bon je vous passe le moment où je me suis fait remonter les bretelles par le gardien pour avoir escalader un promontoire pour prendre une photo (et oui, miss boulette c’est moi). Sachez qu’il est également possible de visiter toute la partie musée qui se trouve à l’intérieur des murs.

Par chance, le soleil était de la partie et on s’est posé en terrasse pour dévorer de délicieuses crêpes. Tout le long du boulevard, vous trouverez des restaurants et des bars offrant une vue imprenable sur les montagnes encore blanches de neige. Bain de soleil garanti … et bain de foule aussi surtout en période estivale. Alors n’hésitez pas à vous engager dans les petites rues pour dénicher de bonnes adresses loin de la foule.

pau-2-2pau-1-4

— LES CAVES DE GAN JURANCON

C’est l’une des étapes préférées de Nico ! Bon en même temps, il ne faut pas s’étonner : monsieur est amateur de vins et a eu une cave de vieillissement pour son anniversaire. Bon je vous passe les épisodes où il me cassait les pieds pour s’en acheter une. Et oui, j’ai craqué ! Mais maintenant j’ai la paix …  Bref, on a donc fait un détour du côté de Gan pour découvrir les caves de Jurançon.

La visite guidée était plutôt sympa : notre guide passionnée par le monde viticole, nous a dévoilé l’envers du décor ainsi qu’une magnifique fresque datant de l’époque romaine. La grande salle baignait dans un jeu de lumières  lui donnant un petit côté surréaliste. Nico serait bien reparti avec un tonneau mais impossible de le rentrer dans la voiture. En fait, c’est juste que ce n’est pas compris dans le prix de la visite. Ah oui, est-ce que je vous ai dit que c’était gratuit ?! A la fin, on a dégusté de très bons crus comme du rosé du Béarn, du blanc sec et doux (en bouche, on dirait du miel !). Bon, j’ai pas besoin de vous dire qu’on a ramené 5-6 bouteilles. D’ailleurs à l’heure où je vous parle, il ne reste déjà plus rien !

— Cave de Gan Jurançon : 53 avenue Henri IV, 64290 Gan | Tel : 05 59 21 57 03 | Magasin ouvert toute l’année et le dimanche en été | Visite et dégustation gratuites | Site internet

cave-de-jurançon-1cave-de-jurançon-2
cave-de-jurançon-3
cave-jurancon-d1cave-de-jurançon-5

— LE ZOO D’ASSON

Comme on est parti voir nos amis avec nos enfants, on s’est programmé une sortie au zoo d’Asson. Les petits ont adoré se balader en liberté dans l’enclos des volatiles et donner à manger dans la prairie des wallabies. Dès l’entrée du parc, les paons sont en liberté près du point de restauration. Attention si vous y mangez, ils vous piquent la nourriture des doigts ! Et vous ai-je parlé du cadre ? Le site se trouve au pied des Pyrénées, c’est un peu troublant au départ car on se demande si on est sur la bonne route. On ne se doute pas un seul instant qu’on peut trouver des animaux exotiques au coeur de cette région. En tout cas les enfants ont beaucoup aimé et nous, on a passé une bonne après-midi tout près des montagnes.

Zoo d’Asson : 6 Chemin de Brouquet, 64800 Asson | Ouvert tous les jours de l’année | Tarif : 13€ par adulte et 9€ par enfant (3 à 11 ans) | Site internet 

pyrénées-1-2pyrénées-2-2zoo-asson-d1zoo-asson-2zoo-asson-d2zoo-asson-1-2zoo-asson-1-4zoo-asson-3-2zoo-asson-d3

— SUR LA ROUTE DES PLUS BEAUX VILLAGES DE FRANCE

En traversant les villes et les campagnes, on est tombé sur deux des plus beaux villages de France que compte le Béarn Pyrénées : Navarrenx et Sauveterre en Béarn.

Premier arrêt dans la jolie cité bastionnée de Navarrenx, connue pour être la plus ancienne ville en Province. On a longé une bonne partie des fortifications, croisé de vieux canons et d’anciens bastions. Ne ratez pas la superbe vue sur le gave d’Oloron depuis le haut des remparts. Pensez à vous équiper d’une lampe torche si vous voulez explorer la partie souterraine pour revivre un instant les longues heures de résistances qui ont permis au Béarn de rester indépendant en 1569. En tout cas, il fait bon vivre par ici. En même temps, ce n’est pas pour rien qu’une des étapes incontournables du Chemin de Saint Jacques de Compostelle passe par Navarrenx.

pyrénées-3-2
navarrenx-1-2
navarrenx-d1navarrenx-1-3navarrenx-3-2

— Restaurant le Commerce

Une belle table dans cette cité fortifiée proposant des produits du terroir avec un bon rapport qualité/prix. L’accueil est chaleureux et la cuisine délicieuse pour le bonheur de nos papilles. Mention spéciale pour le menu des enfants, servi avec de la vraie viande du boucher (pas de surgelés) et à bon prix. On vous recommande les yeux fermés cette adresse.> Place des Casernes, 64190 Navarrenx | 05 59 66 50 16 | Site internetnavarrenx-d3

Après la découverte du patrimoine militaire de Navarrenx, on a fait un saut à Sauveterre en Béarn. Cerné par la campagne, ce village fait de vieilles pierres et d’histoire est traversé par le gave d’Oloron. Tout commence derrière l’église, une toile de fond sur les Pyrénées, une véritable bouffée d’air frais.

Un petit sentier mène au Pont des Légendes, une triste histoire qui remonte à l’an 1170. La vicomtesse de Sancie doit subir le jugement de dieu par l’eau. Elle est jetée dans le gave pied et poings liés pour avoir donner à la vie à un bébé difforme qui sera frappé par la mort peu de temps après. Elle disparait alors au fond de l’eau et réapparait sur le rivage, vivante et surtout innocente. On ne rigolait pas à l’époque ! Plus loin, une succession d’arcades sous une vieille bâtisse nous donne l’impression de revenir au Moyen-Âge. Ne manquez pas de faire un détour sur l’île de Glére pour son panorama sur la vieille bâtisse et son pont des légendes. .

J’ai adoré me balader dans les ruelles pavées, Nico un peu moins puisqu’il avait la poussette dans les montées un peu sportives. Si vous êtes de grands gourmands, on vous conseille la chocolaterie Charrier et sa pâtisserie le « Médiéval » faite de croustillants et de nougatines au chocolat. Vous m’en direz des nouvelles ;)

Sauveterre-en-bearn-1sauveterre-bearn-d1Sauveterre-en-bearn-6Sauveterre-en-bearn-5Sauveterre-en-bearn-2Sauveterre-en-bearn-1-3sauveterre-bearn-d2Sauveterre-en-bearn-4-3


Infos & Conseils pratiques

  • Se garer à Pau : on peut facilement trouver de la place sur l’un des nombreux parkings gratuits autour de la gare.
  • Le funiculaire de Pau : permet ensuite de rejoindre la partie haute de la ville. Il est ouvert tous les jours de 6h45 à 21H40 du lundi au samedi et de 13h20 à 20h50 le dimanche et jours fériés. Rotation toutes les 3 minutes.
  • Zoo d’Asson : possibilité de se restaurer sur place avec des menus à petit prix. La visite dure environ 2h. La poussette est envisageable sur tout le parcours.
  • Cave de Gan Jurançon : pour la visite, il faut s’adresser au comptoir de la boutique. Les petits groupes sont admis (on était 4 adultes et 2 enfants).
  • Pensez à vous arrêter dans les offices de tourisme pour récupérer un plan. Généralement, ils proposent des parcours assez sympa pour découvrir les villages. A Sauveterre en Béarn, on peut facilement se garer sur le parking de la place, en face de l’office du tourisme. A Navarrenx, allez plutôt du coté de l’église le long de la rue.

 

On vous dit à très bientôt pour de nouvelles aventures,
Marjo & Nico