(c) Photo : Wikipédia

Depuis quelques temps, je reçois de nombreux messages à propos de l’épidémie de Zika sur l’île. Beaucoup de futurs vacanciers, surtout ceux accompagnés d’enfants en bas-âge, se demandent s’ils ne devraient pas annuler tout simplement leurs vacances en Martinique. Pour répondre à vos questions, j’ai décidé d’écrire un petit article là dessus. Attention, je n’y exprime là que mon avis personnel et non pas une généralité ! Je sais que pour beaucoup de professionnels du tourisme, ce sujet  les irrite … Comme du côté des politiciens suite aux propos de Marisol Touraine, Ministre de la Santé. Les médias ne feraient ils pas trop de bruits pour finalement pas grand chose ?

LE ZIKA, QU’EST-CE QUE C’EST ? 

Le Zika, comme la dengue et le Chikungunya, se transmet à l’homme par la piqure d’un moustique (les plus connus sont les moustiques tigres). Chez certaines personnes, il peut passer inaperçu pour d’autres cela peut ressembler à une grosse grippe. Les symptômes sont divers : légère fièvre, éruption cutanée, des maux de tête, les yeux qui brûlent ou des courbatures dans tout le corps, qui disparaissent spontanément après deux à sept jours. Jusque là rien de bien méchant, contrairement au Chikungunya que l’on traine sur plusieurs années. C’est surtout pour les femmes enceintes que les conséquences sont plus importantes puisque le virus peut entrainer des malformations sur le foetus.

MES CONSEILS POUR SE PROTEGER FACE AUX MOUSTIQUES

Lorsque nous sommes dehors, nous veillons à ce que nos loulous soient continuellement protéger face aux moustiques ; et nous aussi par la même occasion. Je les tartine de lotion anti-moustique, que je renouvelle plusieurs fois par jour quand je vois que le produit ne fait plus effet. Sachez que la plupart des lotions sont utilisables sur les bébés qu’à partir de 6 mois. Pour notre petite dernière Mimi qui a 5 mois, je fais toujours suivre une moustiquaire sur sa poussette et je lui mets un bracelet répulsif à la cheville ou bien accroché au niveau du porte-bébé ou de la poussette.
On ne se couvre pas spécialement de la tête aux pieds : quand on se balade, nous sommes en short et en tee-shirt. Mais si vous le souhaitez, vous pouvez porter un pantalon ample et léger. Dans la voiture, je laisse toujours toujours une lotion anti-moustique. Et dans mon sac-à-main, j’ai toujours un stick de protection.

Concernant le logement, nous avons des moustiquaires à chaque fenêtres ce qui nous permet de bien ventiler la maison et surtout d’empêcher les moustiques de rentrer. Biensur, on ne peut pas être invincible et il arrive que certains entrent tout de même. Mes armes favorites : la bombe, la raquette électrique (celle qui se branche sur secteur est la plus efficace, à ne pas laisser trainer à la portée des enfants) et des diffuseurs branchés dans chaque chambre (H24). Le soir, on allume la climatisation 30 minutes avant de se coucher pour refroidir les derniers récalcitrants. Nous n’avons pas de moustiquaires au dessus des lits et du berceau car nous n’en voyons pas l’utilité vu que nous en avons installé à chaque fenêtres.

On évite tout de même certains endroits avec les enfants comme les sites marécageux, où l’eau stagne en permanence. On reste rarement à la plage passé 17h, heure où le soleil commence à se coucher sinon on se fait dévorer par les yanyans (petits moucherons). Attention, ces derniers ne sont pas porteurs du virus mais occasionnent de beaux boutons qui démangent (voire une grosse plaque que l’on garde une bonne semaine). Surtout, évitez de vous gratter (plus facile à dire qu’à faire). Les piqures de moustiques ne donnent qu’un petit bouton et si vous n’y touchez pas, en 2-3 jours on ne le verra même plus.

QUELS PRODUITS UTILISONS NOUS ? 

Pour en avoir testés quelques uns, j’utilise la lotion anti-moustique Insect-Ecran familiale (à partir de 6 mois) pour petit Loulou et nous. Parfois, on s’enduit aussi de Cinq sur Cinq Tropic (juste les adultes). Pour bébé, j’ai trouvé MoustiKologne (à partir de 6 mois et femmes enceintes) pour peaux sensibles.
Pour les bracelets répulsifs, j’achète le bracelet anti-moustiques aux huiles essentielles de Parakito. Ils sont rechargeables et vont dans l’eau (personnellement, je l’enlève pour éviter de réduire les effets). Pour les adultes, je vous recommande d’en mettre un au bras et un autre à la cheville pour un plus grand rayon d’action. Mais est ce que c’est vraiment efficace à 100% ? Je ne pense pas, rien ne vaut une bonne lotion à badigeonner sur tout le corps.
Pour la maison, on marche avec le diffuseur Baygon 45 nuits. Ils sont branchés tout le temps … Pour les bombes, j’aime bien la Raid mouches et moustiques parce que son parfum n’est pas trop entêtant et que ça colle pas par terre. Sinon j’utilise également la Baygon 2 en 1 (quand l’autre est en rupture de stock). Pour les raquettes électriques, parfois ils en vendent en grandes surfaces … Sinon vous en trouverez dans les magasins de bricolages comme Weldom, Mr. Bricolage … Quand ils ne sont pas en pénurie !

Si vous venez de métropole, pensez à acheter vos diffuseurs et vos lotions avant votre départ. Déjà parce qu’ils coutent moins cher et il arrive parfois que l’on ne trouve pas ce que l’on veut …

moustique-1

ALORS, ON ANNULE NOS VACANCES OU PAS ? 

Franchement si j’étais à votre place, je n’annulerai pas mes vacances. Si vous vous protégez efficacement, vous passerez un agréable séjour en Martinique (ou ailleurs, car le Zika est bien présent dans toutes les Antilles). Par contre, il est vrai que si j’étais enceinte, j’y réfléchirai à deux fois … Mais bon, après il y a bien des femmes enceintes sur l’île et elles font avec en se protégeant. On vit avec, on ne va pas quitter l’île à chaque épidémie de Zika, Chik ou de dengue …  Cela fait bientôt 4 ans que nous vivons en Martinique, et nous n’avons jusque là jamais attrapé un seul de ces virus (bon, je vous dis ça mais je touche du bois ah ah). Et puis comme on dit ici, « Si Dieu veut », on passera entre les mailles du filet … ou pas ! ;)


J’espère qu’à travers cet article, j’aurais répondu à toutes vos interrogations.
Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser.
Je vous dis à très bientôt,
marjorie-sign(1)