Et nous avons survécu ! Non pas sans difficulté avec ma Crevette de 16 mois qui ne comprenait pas pourquoi on était dans le noir hier soir. C’est dans la journée, vers 16H30, que l’électricité a été coupée. Il y a de temps en temps des micro-coupures sur l’île de quelques secondes voire minutes mais c’est bien la première fois, depuis que nous sommes installés ici, que cela a duré des heures … 5h pour être exact ! Et je vous assure que c’est très très long. Comble de l’ironie, j’avais prévu un super programme : j’avais fait mariner ma tajine d’agneau aux pruneaux et ma tarte tatin aux bananes venait de sortir du four … Une soirée qui s’annonçait des plus agréables ! Tu parles … Je dois avoir la poisse, je pense.

Finalement, je suis descendue chez ma voisine et nous avons passé le temps pendant que la Crevette dévastait son appartement en farfouillant un peu partout. Vers 18H30, nous sommes remontés et comble de l’ironie mon téléphone portable n’avait presque plus de batterie. Je me suis connectée in extremis sur internet et j’y ai vu un article de France Antilles déclarant que la coupure touchait toute l’île suite à un incendie sur un poste source au Lamentin. Pour résumé, l’électricité n’était pas prête à revenir d’ici peu !

Finalement, le courant est revenu à l’appartement vers 21h. J’avais installé en hauteur des bougies, hors de portée du petit monstre. Les lampes spéciales cyclones tournaient à plein régime. Et les fourmis volantes se sont invitées à la fête, attirées par les lumières. Et oui, pas d’électricité pas de volets roulants fermés ! Elles s’agglutinaient contre la vitre, certaines arrivaient même pas à passer entre les rainures de la baie vitrée … Le panard quoi ! Je me suis tout de même réconfortée avec ma tarte, qui était délicieuse au passage ! Je vous publierai la recette dans la semaine. Le point positif dans tout cela, c’est que maintenant j’arrive à savoir quand on sera envahit par les fourmis volantes : leur odeur bien caractéristique, beurk !

Bon pour résumé, qu’est ce que j’ai appris de cette très longue soirée :

  • Prévoir plus de bougies et de lampes : très important car depuis le 1er juillet, nous venons d’entrer dans la période cyclonique. Le premier vient juste de se former du côté de Floride et se prénomme Arthur ! En espérant qu’il ne descende pas sur l’arc antillais …
  • Acheter un nouvel onduleur : nous en avons déjà un mais l’ordinateur de bureau n’est pas branché dessus … Il aura tenu 4h dans cette histoire, pas mal non ?!
  • Rechercher mon réchaud à gaz et ses recharges : je me souviens vaguement avoir préparé une caisse de « survie » en cas de cyclone mais je ne sais pas où elle est passée !
  • Acheter une radio : et oui, ça peut servir d’avoir quelques informations vu que mon téléphone était HS.
  • Préparer quelques activités pour occuper la Crevette,
  • Mettre une sécurité enfant sur le frigo : le petit monstre n’arrêtait pas d’ouvrir le réfrigérateur pour piquer des gâteaux ! Heureusement que ça n’a pas duré jusqu’au petit matin ! Certain foyers sont malheureusement encore sans courant au Lamentin. J’imagine même pas l’état de leurs denrées alimentaires …

logo-ti-piment
Et vous, comment avez vous vécu le black-out en Martinique ? Le courant est il revenu chez vous ? Suivez toute l’actualité de Carnet de Ti’ Piment sur Facebook ou en vous inscrivant tout simplement à la newsletter gratuite du blog.