Faire ses courses en Martinique {Conseils & Bons Plans #2}

Faire ses courses en Martinique requiert parfois de la patience, surtout lorsque l’on vient d’arriver. Les produits ne sont pas les mêmes, n’ont pas la même appellation ou bien ils sont introuvables. Moi qui adore cuisiner, c’est souvent blasant de ne pas trouver un produit essentiel à une recette. Après avoir vu les bons plans pour économiser quelques sous (Part.1) en faisant ces courses, voici quelques trucs à savoir lorsque l’on arrive ici et ne pas se retrouver dépaysé …

    • Disponibilité de certains produits : comme les produits sont importés, on ne trouve pas forcément tout ce que l’on veut. Il arrive parfois qu’une semaine vous trouviez des fraises – attention à votre porte monnaie – et que la semaine d’après il n’y en ait plus du tout. Surtout concernant les produits frais ou à courte durée de vie comme les légumes et les fruits (fruits rouges, tomates, courgettes …).

 

    • Variation de prix d’une semaine à l’autre : ne vous étonnez pas si un produit que vous avez l’habitude d’acheter se retrouve augmenté de quelques euros d’une semaine à l’autre. C’est le jeu ma pauvre lucette …

 

    • Rupture de stock : ah ça, ça arrive fréquemment. Surtout en période de fêtes ou de gros arrivages. Comme on dit : premier arrivé, premier servi ! Il se peut même que la moitié d’un rayon soit vide comme il y a deux ans où le port a été bloqué quelques jours par les grévistes …

 

    • Certains produits sont réajustés pour les papilles antillaises : prenez par exemple les yaourts, ils sont plus sucrés et contiennent plus de colorants alimentaires que ceux vendus en métropole (les Petits Filous par exemple ou les yaourts pour bébé).

 

    • Attention aux dates limites de péremption : vous vous apercevrez vite qu’ici les dates ne vont pas bien loin, surtout quand c’est du frais. Et pire encore, dans les rayons on trouve souvent des produits périmés !! Je ne citerai pas les enseignes mais une fois j’ai acheté un pot de confiture – biensur j’ai pas regardé – et en rentrant, je me suis aperçue qu’il était passé de 7 mois !!! Pareil pour les boissons, ne vous faites pas avoir le gout n’est plus le même …

 

    • Les sachets plastiques aux caisses : et non, vous ne rêvez pas ! On trouve encore dans certaines grandes surfaces des sachets plastiques. Des fois ils vendent des sacs réutilisables, parfois non alors si vous voulez pas vous retrouvez avec 3 tonnes de sacs plastiques, pensez à ramener vos sacs. Personnellement je les récupère, cela me fait des sacs poubelles pour les couches de bébé ahah …

 

    • La caissière emballe vos courses : oui oui, elles font aussi ça. Donc si vous êtes pressés et bien prévoyez plus de temps la prochaine fois ou essayer de prendre une caisse qui n’emballe pas vos courses – généralement les premières-.  Et puis elles aiment bien faire la causette aussi. Perso ça ne me dérange pas plus que ça, sauf quand je suis attendue quelque part. Comme on dit ici : pani pwoblem :)

 

    • N’oubliez pas votre pièce pour le caddie : Il est bien rare, si vous vous pointez à l’accueil d’une grande surface, de trouver un jeton. Pour votre plus grand malheur, vous êtes bon pour revenir à la maison ou faire de la monnaie.

 

    • Vos magazines préférés en grande surface : On ne trouve pas de tabacs presses à chaque coin de rues ! Si vous cherchez un magazine ou le journal, vous trouverez votre bonheur en hypermarché ou encore à la Librairie Antillaise (équivalent de la Fnac en métropole). Vous vous demandez certainement où les gens achètent leurs cigarettes : et bien elles sont vendues pour la plupart dans les stations services. Par contre, vous trouverez beaucoup de petite enseigne pour jouer au loto ou ou tout autre jeu d’argent que ce soit dans les grandes surfaces ou dans les rues.

 

    • Faites vos courses en ligne : Une seule enseigne propose ce service. C’est Hyper U Drive qui se trouve au Lamentin. Pratique surtout quand on a un bébé ou que l’on travaille. Je n’ai pas testé ce service mais de ce que j’en ai entendu ça a l’air pas mal.

 

    • Vendeurs à la sauvette : Généralement, vous trouverez bien souvent des personnes qui vendent des fruits et légumes ou encore d’autres mets locaux – des piments, fruits à pain, beignets … – aux entrées et sorties des hypermarchés. Je pense qu’ils doivent être tolérés puisque j’ai jamais vu, depuis que je suis ici, quelqu’un leur dire quelque chose.

 

  • Faire un repérage lorsqu’on emménage : vous verrez qu’en faisant le tour des différentes enseignes, certaines sont plus chères que d’autres. Et il en est de même pour trouver certains produits …

séparationVoilà, j’espère que ce petit listing vous aidera à vous retrouver dans les grandes surfaces. N’hésitez pas si vous avez des questions ou encore des conseils à rajouter ci dessus, laissez donc un commentaire. Et vous, qu’avez vous pensé la première fois que vous avez fait vos courses en Martinique ? Avez vous des bons plans à nous faire partager ?

Suivez l’actualité de Carnet de Ti’ Piment sur Facebook ou Instagram (tipiment11), ou bien inscrivez à la newsletter pour ne manquer aucun article !
new-signature-blog
blanc

3 commentaires

Laisser un commentaire